BlackBerry pourrait être racheté par Microsoft pour 7 milliards de dollars ?

BlackBerry pourrait être racheté par Microsoft pour 7 milliards de dollars ?

Selon diverses rumeurs, divers groupes seraient intéressés pour racheter BlackBerry, dont Microsoft qui aurait fait une offre à 7 milliards de dollars ?

Publié le 26 mai 2015 - 9:04 par François Giraud

Microsoft, Xiaomi, Huawei et Lenovo seraient intéressés par le groupe Canadien ?

Selon diverses rumeurs dont certaines proviennent d’Asie, les groupes Microsoft, Huawei, Lenovo ou encore Xiaomi seraient motivés pour faire l’acquisition du groupe Canadien BlackBerry. Digitimes indique que ces groupes pourraient se positionner pour un éventuel rachat. D’autres rumeurs indiquent que la firme de Redmond aurait fait une proposition de 7 milliards de dollars.

La firme de Redmond souhaiterait, selon le Malaysian Digest faire l’acquisition des solutions mobiles et de la plateforme logicielle Qnx de BlackBerry, une solution dédiée aux systèmes embarqués dans le secteur automobile. Microsoft semble apprécier de faire l’acquisition de constructeurs de smartphones. Rappelons que le groupe a déjà acquis Nokia il y a quelque temps. Dans le cas présent, ce sont surtout les brevets du Canadien qui intéressent la firme de Redmond.

MICROSFOT-VS-BLACKBERRY

Publicité

Microsoft serait surtout intéressé par la multitude de brevets dont dispose BlackBerry. Rappelons que le groupe Canadien a été un acteur important sur le marché des smartphones et a breveté de nombreuses innovations. BlackBerry dispose de diverses technologies connues pour proposer une sécurité accrue de ses smartphones. Il n’est pas impossible que Microsoft n’intègre pas ces technologies au sein de ses prochains Windows Phone.

Récemment, le groupe Canadien a indiqué licencier les salariés des départements téléphonie et mobile. Le groupe avait indiqué vouloir se recentrer sur ses solutions logicielles, ses applications et se concentrer sur le hardware. Les trois autres constructeurs intéressés par l’acquisition de BlackBerry, à savoir, Xiaomi, Lenovo et Huawei, souhaiteraient de leur côté, se positionner plus amplement sur le marché professionnel aux USA et en Europe. Ils n’ont pas indiqué les montants qu’ils pourraient investir dans l’acquisition du groupe Canadien. Rappelons que ces informations sont actuellement des rumeurs et ne sont pas officielles. Il convient donc de les prendre avec des pincettes comme à l’accoutumée.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *