BlackBerry lance son smartphone sous Android aux USA : le Priv

Le groupe Canadien BlackBerry lance aujourd’hui, vendredi 6 novembre 2015, son smartphone sous Android, le Priv. Il sera livré à compter de lundi prochain aux acheteurs qui ont précommandé le smartphone. Annoncé au prix de 699$ aux USA, il est également doté d’un clavier physique, véritable marque de fabrique de BlackBerry. Il prend le nom de « Priv » pour « Privacy » qui signifie confidentialité en anglais et ne serait, selon les dernières rumeurs pas si sécurisé que cela.

En effet, le BlackBerry Priv se base sur une application intégrée qui n’empêche pas la récupération de données stockées par l’utilisateur, et donc par des personnes malveillantes. De plus il propose des applications telles que Facebook, Twitter qui vous géolocalise, donc ne respecte pas votre vie privée à 100%. Skype est un autre exemple, et accède à votre liste de contacts. En dehors de ces deux aspects, le Priv recevra des mises à jour de sécurité tous les mois a indiqué le groupe de John Chen afin de corriger toute nouvelle faille découverte et pour qu’il soit protégé en permanence. Proposé au prix de 699 $ aux USA, il n’y a pas encore de prix ni de date de disponibilité pour la France.

BlackBerry-Priv-Rendu

Le BlackBerry Priv est doté d’un écran QHD incurvé de 5,4 pouces affichant une définition de 2 560 x 1 440 pixels et une résolution de 540 dpi. Il embarque un processeur Qualcomm Snapdragon 808 cadencé à 1,8 GHz, reposant sur une architecture 64-bits, épaulé par 3 Go de mémoire vive et doté d’une capacité de stockage interne de 32 Go extensible via une carte microSD jusqu’à 2 To. Côté photo et vidéo, il est équipé d’un APN avec un capteur de 18 millions de pixels à l’arrière et d’un second capteur de 2 mégapixels en façade. Il est capable d’enregistrer des vidéos 4K à 30 fps et dispose d’un système Autofocus avec OIS et détection de phase. Son autonomie est assurée par une batterie de 3 410 mAh, de quoi permettre d’avoir 22,5 heures d’utilisation.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here