BMW, Mecedes et Audi rachètent le service de cartographie Nokia Here

BMW, Mecedes et Audi rachètent le service de cartographie Nokia Here

Le consortium BMW, Mercedes et Audi fait l’acquisition de Nokia Here pour un montant de 2,55 milliards d’euros. Les autorités de la concurrence ont validé cette acquisition.

Publié le 8 décembre 2015 - 9:28 par François Giraud

Nokia annonce la cession de Here aux groupes BMW, Mercedes et Audi

Les trois constructeurs automobiles BMW, Mercedes et Audi viennent de conclure le rachat de HERE, le service de géolocalisation et de cartographie de Nokia, ce vendredi 4 décembre 2015. L’application proposée par Nokia continuera donc à fonctionner sans changement pour les utilisateurs la plateforme sera enrichie de nouvelles données en temps réel.

HERE est une solution de localisation qui offre aux utilisateurs des cartes HD ainsi que de nombreuses informations de localisation en direct. Les abonnés peuvent visualiser dans près de 200 pays et dans plus de 50 langues des données relatives à la cartographie et la localisation en temps réel. Avec cette acquisition, le consortium va pouvoir se positionner face à Google Maps qui compte bien proposer une solution embarquée à bord des véhicules. Après ce rachat, le trio Audi, BMW et Mercedes pourrait proposer à d’autres constructeurs automobiles d’investir au sein de Nokia Here, à des groupes tels que Renault, Peugeot, Ford, Fiat ou encore General Motors.

BN-JM357_nokiah_M_20150721112807

Publicité

Les trois constructeurs, qui sont habituellement des concurrents, n’ont pas souhaité laisser passer cette opportunité de racheter le service de cartographie de Nokia. Le trio a indiqué dans un communiqué  que « pour l’industrie automobile, c’est la base de nouveaux systèmes d’assistance et, à terme, de la conduite pleinement autonome ». Cette acquisition s’inscrit dans le cadre d’un développement des systèmes embarqués à bord des futures voitures autonomes. Les constructeurs automobiles ne souhaitent pas que le géant du Web, Google, ait une position dominante dans ce domaine. Les groupes Audi Volkswagen, Daimler (Mercedes-Benz) et BWM auraient été les trois premiers groupes à s’intéresser à la technologie de Nokia. Ces trois grands noms de l’industrie automobile se serraient regroupés pour la première fois pour acquérir Nokia Here.

Les autorités de la concurrence ont étudié le dossier et validé cette transaction entre Nokia et le trio de constructeurs automobiles. Désormais, Nokia va pouvoir s’occuper du rachat d’Alcatel-Lucent qui doit intervenir pour un montant de 15,6 milliards d’euros. De plus, Nokia pourra se concentrer sur sa première activité, les réseaux Télécoms. Pour développer les cartes proposées aux abonnés, la plateforme Here dispose de nombreuses informations et données, issues de 80 000 sources ainsi que de très nombreuses informations récoltées au sein de smartphones ou de dispositifs intégrés aux voitures connectées.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *