BMW : la Série 5 aussi en version Touring

BMW : la Série 5 aussi en version Touring

L’allemand BMW officialise en images et en détails la déclinaison Touring de sa nouvelle Série 5.

Publié le 2 février 2017 - 8:40 par Stéphane Ficca

La BMW Série 5 version Touring se dévoile

Après avoir officialisé la version Berline en fin d’année dernière, voilà que BMW lève le voile sur nouvelle version de sa série 5 : la déclinaison Touring. Pour le constructeur « La BMW Série 5 Touring est une automobile développée essentiellement pour le marché européen, où le concept de carrosserie polyvalente séduit depuis 25 ans déjà. » En effet, rappelons que la déclinaison Touring désigne tout simplement la version Break chez BMW.

BMW Serie 5 Touring (2)

Publicité

Cette BMW Série 5 Touring sera évidemment de la fête au Salon de Genève le mois prochain, avec un lancement commercial prévu pour le mois de juin 2017. A cette date, les intéressés pourront donc s’offrir cette Série 5 Touring, avec au choix pas moins de quatre motorisations. On pourra ainsi opter pour la 530i Touring, et son bloc quatre cylindres essence de 252 ch (boite Steptronic 8 rapports), la 540i xDrive Touring, dotée d’un bloc essence six cylindres de 340 ch, mais aussi la 520d Touring, qui se pare d’un bloc 4 cylindres diesel de 190 ch et d’une boite manuelle à six rapports, ou encore de la 530d Touring (déclinée aussi en xDrive), qui profite de son côté d’un bloc six cylindres diesel de 265 ch.

BMW Serie 5 Touring (3)

BMW Serie 5 Touring (4)

Côté look, cette nouvelle BMW Série 5 Touring promet une allure athlétique franche et des lignes élancées et dynamiques, afin de symboliser toute la sportivité et la polyvalence caractéristiques de ce modèle. La ligne de toit allongée qui s’étend jusqu’aux montants arrière fortement inclinés contribue à l’aura sportive de la nouvelle BMW Série 5 Touring. Un béquet de toit intégrant un troisième feu stop ainsi que des éléments aérodynamiques latéraux encadrent la lunette arrière.

A bord, on retrouve bien sûr ce mélange de luxe et de sportivité si cher à BMW, avec un nouveau poste de conduite axé sur le conducteur, sans oublier un nouveau tableau de bord, moins haut que sur la devancière. L’écran de contrôle est désormais du type écran plat (10,2″) installé en position dégagée. L’isolation phonique optimisée au niveau du pare-brise, du pavillon et du compartiment à bagages améliore le confort acoustique qui égalise sur la nouvelle BMW Série 5 Touring celui de la berline. Plus large, l’habitacle permet d’installer à l’arrière jusqu’à trois sièges enfant en position sûre et tout en confort.

BMW Serie 5 Touring (6)

La charge utile du coffre a été portée à un maximum de 720 à 730 kilogrammes, soit une hausse allant jusqu’à 120 kilogrammes, en fonction de la variante de modèle. Dossier de banquette arrière fractionnable dans un rapport de 40 / 20 / 40, déverrouillage électrique à distance du dossier par pression d’une touche logée dans le coffre, lunette arrière pouvant être ouverte séparément et commande automatique du hayon avec, en option, ouverture et fermeture sans contact, sans autant d’équipements premium proposés avec cette Série 5 Touring.

BMW Serie 5 Touring (5)

Côté technologique, la BMW Série 5 Touring dispose d’un écran de contrôle haute définition de 10,25″ (dimensions maxi. en option) du système de commande iDrive. Comme par le passé, les fonctions de la voiture, de navigation, de communication et d’infodivertissement peuvent aussi être pilotées via le controller à pavé tactile – selon le goût personnel du conducteur. La commande vocale évoluée, ainsi que la commande gestuelle désormais aussi proposée sur la BMW Série 5, varient les possibilités de gestion des fonctions. Possédant une surface de projection agrandie de 70 pour cent, l’Affichage tête haute BMW de la toute dernière génération marque un nouveau progrès dans le domaine des systèmes de commande et d’affichage.

BMW Serie 5 Touring (1)

Enfin, à l’instar de la version Berline, cette Série 5 Touring dispose de la fonction Remote 3D View. Grâce à elle, le conducteur peut afficher des images de l’environnement de sa voiture sur l’écran de son smartphone. Il peut aussi gérer les entrées de calendrier, ses e-mails et ses données de contacts via Microsoft Exchange. L’intégration sans fil de smartphones permet en outre l’utilisation d’Apple CarPlay et s’enrichit de la possibilité de recharge par induction des appareils numériques.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *