Bouygues Telecom prolonge la validité de son offre auprès de Vivendi

Bouygues Telecom prolonge la validité de son offre auprès de Vivendi

Bouygues Telecom vient d’annoncer une prolongation de son offre pour le rachat de SFR, filiale de Vivendi jusqu’au 25 avril 2014. Actuellement, c’est le câblo-opérateur Numerciable qui mène des négociations pour acquérir SFR.

Publié le 1 avril 2014 - 8:57 par François Giraud

Numerciable est en pleine négociation pour acquérir SFR, la filiale de Vivendi. Mais Bouygues Telecom qui avait fait une offre qui était valide jusqu’au 8 avril 2014, vient de la prolonger. La validité de son offre est désormais repoussée jusqu’au 25 avril 2014. Bouygues Telecom indique qu’il a souhaité prolonger la validité de son offre afin de permettre à Vivendi d’étudier convenablement et de pouvoir approfondir sa proposition dans les moindres détails avant de se prononcer de manière définitive.

Bouygues confirme l’indemnité de rupture de 500 millions d’euros

Les négociations entre Altice maison mère de Numericable et Vivendi doivent prendre fin le 4 avril 2014. Bouygues avait proposé une nouvelle offre le 20 mars dernier à Vivendi, maison mère de SFR pour acquérir la filiale, une offre de 13,15 milliards d’euros en cash ainsi que 21,5% de la nouvelle entité, contre 11,75 milliards d’euros proposés par son concurrent Altice avec 32% du nouvel ensemble. De plus, Bouygues s’est engagé à verser à Vivendi la somme de 500 millions d’euros d’indemnité de rupture si « les autorités réglementaires refusaient d’approuver l’accord de rapprochement ou si Bouygues retirait sa demande d’autorisation compte tenu des remèdes exigés ». Cette indemnité montre la confiance de Bouygues Telecom dans sa capacité à obtenir les autorisations réglementaires.

Advertisements

Ailleurs sur le web