Bouygues Telecom refuse l'offre de rachat de Numericable-SFR

Bouygues Telecom refuse l’offre de rachat de Numericable-SFR

Altice, maison mère de l’opérateur Numericable-SFR essuie un refus de la part de Bouygues Telecom, suite à son offre de rachat.

Publié le 25 juin 2015 - 9:19 par François Giraud

Bouygues Telecom rejette l’offre de l’opérateur Numericable-SFR

Patrick Drahi, PDG de l’opérateur mobile Numericable-SFR avait fait une offre de rachat de l’opérateur Bouygues Telecom pour un montant de 10 milliards d’euros. Altice avait confirmé son offre de rachat du troisième opérateur mobile et attendait une réunion extraordinaire du conseil d’administration de Bouygues Telecom pour connaître la décision de ce dernier. Ce mardi, en fin de journée, le groupe Bouygues a refusé l’offre de rachat de l’opérateur Numericable-SFR.

Un soulagement pour les salariés de Bouygues Telecom

Un soulagement pour les salariés de l’opérateur Bouygues Telecom restés dans l’incertitude depuis trois jours, suite à la proposition de rachat de leur division mobile proposée par Altice, maison mère de Numericable-SFR. Les employés de Martin Bouygues sont soulagés de la décision rendues ce mardi soir en conseil d’administration par les dirigeants du groupe. Les salariés n’auront donc pas à craindre de plan de restructuration, une réorganisation qui aurait été possible si le groupe de Patrick Drahi avait fait l’acquisition de Bouygues Telecom.

bt-sfr

Publicité

Le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron était également inquiet du potentiel rachat de Bouygues Telecom par Altice, notamment sur le devenir des emplois du groupe Bouygues Telecom. Ce dernier avait convoqué Patrick Drahi à Bercy ce mardi 23 juin. Manuel Valls avait également posé cinq conditions pour que ce rachat soit acceptable et avait indiqué que le gouvernement ne soutiendrait pas les opérateurs s’ils ne respectaient pas ces engagements, précisant, l’emploi, la vente de fréquences, l’innovation, l’investissement et la qualité des services.

Rappelons toutefois qu’à la différence de l’opérateur historique Orange, le gouvernement ne détient aucune part au sein des groupes Numericable-SFR et Bouygues Telecom. Au lendemain de ces annonces, les titres des opérateurs baissent de – 10,4% à 48,82 € pour Numericable -SFR et de -8,1% à 34,96 € pour Bouygues. Orange recule de 3 poins et Iliad de 6 %.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *