Brésil : Nintendo se retire du marché

Brésil : Nintendo se retire du marché

Game Over pour Nintendo au Brésil. Le groupe japonais se retire du marché, la faute à des taxes trop élevées.

Publié le 12 janvier 2015 - 8:44 par Stéphane Ficca

Brésil, fin de partie pour Nintendo

Présent dans de très nombreux pays dans le monde, Nintendo va néanmoins quitter l’un d’entre eux, et pas des moindres, puisque la firme au plombier moustachu ne sera plus présente au Brésil. En effet, si les joueurs brésiliens peuvent depuis 4 ans profiter d’un partenariat entre Nintendo et Juegos de Video LatinoAmerica pour mettre la main sur les derniers produits du groupe nippon, cette collaboration est désormais terminée et Nintendo n’a pas souhaité y donner suite. Rappelons que les frais de douanes pratiqués dans le pays rendre quasiment inabordable une console de jeux vidéo. A titre d’exemple, la Wii U, proposé à 299 euros en Europe, est affichée à environ 600 euros au Brésil.

Nintendo Bresil

Publicité

Des conditions économiques ingérables pour Nintendo, qui a officialisé son départ avec ces quelques explications : « Le Brésil est un marché important pour Nintendo et le pays de nombreux fans passionnés, mais malheureusement, des contraintes dans l’environnement commercial local ont rendu notre modèle de distribution actuel dans le pays intenable. Ces contraintes incluent des droits de douane qui concernent notre secteur et notre choix de ne pas avoir de ligne de production locale. Nous continuerons à surveiller l’évolution de l’environnement commercial et évaluerons comment servir au mieux nos fans brésiliens dans le futur.  »

Reste à savoir maintenant si Nintendo reviendra ou non au Brésil dans un futur proche, sachant que la meilleure solution pour faire baisser les taxes serait de créer une ligne de production locale. A l’heure actuelle, les gamers brésiliens n’ont donc d’autres choix que de se tourner vers l’import, et notamment les Etats-Unis juste au-dessus.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *