Violation de brevets : la justice donne raison à Samsung

Depuis de nombreuses années, les géants Apple et Samsung se livrent une guerre sans merci à propos de brevets qui auraient été violés. La Cour Suprême des Etats-Unis vient de trancher en faveur du géant sud-coréen qui ne paiera pas la totalité de l’amende demandée par la marque à la Pomme qui s’élevait à 400 millions de dollars.

iphone-7-et-iphone-7-plus-couleurs-02

Au sein de la guerre des brevets qui oppose le géant sud-coréen Samsung et la marque à la Pomme depuis 4 ans maintenant, une plainte avait été déposée en 2011 par Apple, et la justice avait condamné Samsung en 2012 à payer la somme d’un milliard de dollars de dommages et intérêt pour avoir violé des brevets déposés pour la fabrication de l’iPhone mais le montant avait ensuite été ramené à 399 millions de dollars via une nouvelle décision de justice. revirement de situation, ce mardi, la Cour Suprême des Etats-Unis vient de rejeter le jugement qui condamnait Samsung à régler ces 399 millions de dollars, estimant que le montant est excessif.

Samsung / Apple

Apple et Samsung se livrent une guerre des brevets depuis plusieurs années !

C’est un jeu perpétuel entre les deux groupes depuis de nombreuses années. Ils se livrent une guerre des brevets sans merci, aussi bien pour faire retirer de la vente certains modèles concurrents mais également pour protéger les diverses fonctions de leurs smartphones respectifs. Le groupe Sud-Coréen était accusé d’avoir copié le design des smartphones du groupe de Tim Cook. Les brevets incriminés portaient sur la « façade noire rectangulaire aux bords arrondis, et une bordure surélevée ainsi qu’une grille d’icônes sur un fond noir ». Ces brevets concernaient donc le design des iPhone.

Mais la Cour Suprême des USA vient de donner raison au géant sud-coréen, qui ne paiera pas l’intégralité de l’amende demandée par la marque à la Pomme. Dans un rapport de 11 pages, la Cour Suprême des Etats-Unis estime que le montant de 399 millions de dollars est excessif et compte faire baisser cette somme, en faveur de Samsung. Lors du lancement du Galaxy S de Samsung, Apple avait estimé que le groupe Sud-coréen avait copié le design de son iPhone commercialisé trois ans plus tôt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here