Le marché des smartphones et des tablettes est rythmé par diverses plaintes à l’encontre des firmes pour violation de brevets. Afin de pouvoir contrer plus facilement les accusations de leurs concurrents respectifs à ce sujet, Samsung et Google ont décidé d’avancer main dans la main et de signer un accord de coopération, que l’on pourrait aussi appeler un pacte de non-agression pour une durée de dix ans. Durant la prochaine décennie, les deux firmes vont partager leurs propriétés intellectuelles.

Google signe un accord avec le groupe qui détient 80% du marché Android

En se rapprochant et en signant un accord de coopération, les deux groupes deviennent partenaires et vont réduire leurs discordes et aller de l’avant en se tournant davantage sur l’innovation plutôt que sur la guerre des brevets. Un communiqué officiel a été publié par Samsung rapportant les dires d’Allen Lo, responsable des propriétés intellectuelles chez Google et indique qu’il vaut mieux être partenaires. De son côté, Seungho Ahn, qui occupe la même fonction chez le géant sud-coréen, indique qu’une coopération vaut mieux qu’une confrontation. Chaque firme pourra se servir dans le portefeuille de brevets de l’autre. Les brevets à venir durant les dix prochaines années sont également concernés par cet accord. De plus, avec ce partenariat, Samsung sera d’autant plus armé contre Apple, un groupe avec lequel il a entamé des batailles judiciaires pour violation de brevets respectifs depuis des années. Ce lundi 27 janvier 2014, un autre accord a été signé entre Samsung et Ericsson pour mettre un terme à leur désaccord sur des brevets concernant la téléphonie mobile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here