Brûlé au second degré par son iPhone, un jeune homme assigne Apple devant le TGI de Lunéville

Brûlé au second degré par son iPhone, un jeune homme assigne Apple devant le TGI de Lunéville

Suite à la surchauffe soudaine de son iPhone 5C, un jeune homme de 20 ans est brûlé au second degré à la cuisse. Il assigne Apple devant les tribunaux.

Publié le 22 octobre 2015 - 15:53 par François Giraud

Apple se retrouve devant les tribunaux de Lunéville, assigné par un jeune homme de 20 ans

Un jeune homme de 20 ans, prénommé Louis et habitant en Meurthe-et-Moselle à Lunéville a déposé une plainte contre la firme de Cupertino après avoir été brûlé au second degré à la cuisse par un iPhone 5C relate l’Est républicain ce jeudi. Les faits se sont déroulés le vendredi 1er août 2014, lorsque Louis était chez des amis et a ressenti une vive brûlure à la cuisse. Il explique qu’il a retiré son iPhone 5C « bouillant » de sa poche. Le smartphone a refroidi mais les dégâts étaient faits, le jeune homme est brûlé au second degré.

Ce smartphone avait été acheté dans une boutique de Lunéville, le père de Louis se tourne vers le revendeur, qui le renvoie vers le constructeur. Après de nombreuses tentatives d’appel infructueuses, le père du jeune homme est mis en contact avec un french senior advisor. Apple demande à ce que l’iPhone soit renvoyé à Cork, en Irlande et prend en charge les frais d’acheminement du smartphone. Deux semaines plus tard, un courrier d’Apple accompagné d’une photo, montrant un défaut, une vis aurait été mal positionnée et pourrait -être à l’origine de cette surchauffe.

iphone-5c

Publicité

Apple nie toute implication dans les dommages causés et demande un report du dossier au TGI

Après réception de ces documents et d’autres appels auprès du groupe, Apple indique ne pas être responsable du dommage causé. Devant cette réponse, le père de Louis veut récupérer l’iPhone 5C, ce qu’Apple refuse catégoriquement, mais renvoie un iPhone 5C flambant neuf. Navigant sur la Toile, le jeune homme se rend compte qu’il n’est pas la seule victime de cette défaillance et décide avec l’aide de son père de déposer plainte contre la firme de Cupertino. Aidés de deux avocats, les plaignants demandent 7 500 euros de dommages à Apple. Rappelons que Louis a subi de graves brûlures, sur une surface de 6 cm² selon les médecins experts, ce qui a abouti à une incapacité temporaire de travail, des préjudices moraux et esthétiques.

Le tribunal de Lunéville devrait étudier le dossier ce vendredi 23 octobre 2015

Apple a donc été assigné au civil devant le tribunal de grande instance de Lunéville et les deux avocats s’appuient sur la loi du 19 mai 1998 et l’article 1386-1 qui stipule que le constructeur est responsable du dommage causé par un défaut dans son produit, lié ou non par un contrat avec la victime. Le dossier est encore entre les mains de la justice et devrait être traité demain, vendredi 23 octobre 2015. Apple, qui n’a pas commenté ces faits a demandé un report du dossier.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *