Call of Duty : le comparatif vidéo PC/PS4/Xbox One

Les férus de la saga Call of Duty sont d’ores et déjà au courant, mais le dernier opus de la série, Infinite Warfare, est enfin disponible en boutiques. Un nouvel épisode encore plus futuriste, avec désormais des batailles spatiales, et un mode solo qui a fait l’objet d’un soin tout particulier selon l’éditeur, après la campagne particulièrement loupée du précédent opus, Black Ops 3. Bien sûr, Infinite Warfare dispose également d’un mode multijoueur archi-complet pour faire patienter les fans… jusqu’au prochain opus.

cod-infinite-warfare-cover

Du côté de chez Candyland, on s’est évidemment amusé à mettre en parallèle plusieurs versions du jeu signé Infinity Ward, avec un comparatif permettant d’apprécier la technique du jeu sur PC, PS4 et Xbox One. Un comparatif qui compare bien sûr diverses séquences de jeu, et qui s’arrête également sur la modélisation des différents personnages en jeu, à commencer bien sûr par Kit Harington, l’un des protagonistes de cet opus, que les fans de série connaissent en tant que Jon Snow dans Game of Thrones.

[youtube id= »PW1CKFJQ6dI » width= »620″ height= »360″]

Un CoD Infinite Warfare qui doit cette année faire face à un certain Battlefield 1, signé Electronic Arts, qui a de son côté choisi de revenir en arrière, d’un point de vue temporel, avec une action qui place le joueur au coeur de la Première Guerre Mondiale. Unanimement reconnu par la critique, ce nouveau Battlefield constitue l’un des opus les plus réussis de la saga, et certains joueurs « historiques » de Call of Duty ont enfin pu retrouver ce cadre de la guerre d’antan, contrairement à un CoD toujours plus futuriste au contraire.

A ce sujet, les ventes de Call of Duty Infinite Warfare ne sont pas forcément au beau fixe si l’on se fie aux charts UK. Le démarrage est en effet en baisse de l’ordre de 43,6% (PC/Xbox One/PS4) par rapport au lancement de Blacks Ops 3. En terme de volume, CoD serait toutefois encore un cran devant Battlefield 1. Une baisse de régime pour la saga Call of Duty que certains expliquent simplement par une baisse de la qualité générale du titre depuis l’opus Black Ops. Evidemment, les fêtes de fin d’année devraient tout de même permettre au titre d’Infinity Ward de doper les ventes, sans oublier une prise en charge des capacités de la PS4 Pro pour ceux qui en feront l’acquisition, avec des graphismes améliorés et des temps de chargement réduits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here