Carbon 3D s'inspire de Terminator pour révolutionner l'impression 3D

Carbon 3D s’inspire de Terminator pour révolutionner l’impression 3D

Carbon 3D, une start-up américaine propose une solution d’impression 3D révolutionnaire inspirée de « Terminator », qui peut imprimer des objets 100 fois plus vite qu’une imprimante standard.

Publié le 18 mars 2015 - 9:59 par François Giraud

Le T-1000 de Terminator 2 inspire la conception d’une imprimante 3D révolutionnaire

Le robot de « Terminator 2 » qui peut se liquéfier inspire la start-up Américaine Carbon 3D pour proposer une nouvelle solution d’impression 3D révolutionnaire. M. DeSimone, présent lors de la conférence TED de Vancouver au Canada a expliqué que ses équipes se sont inspirées du film « Terminator 2 » pour proposer une solution d’impression qui pourrait prendre naissance dans une « flaque », un liquide, pour concevoir des objets 3D. Cette technologie baptisée Continus Liquid Interface Production « Clip » se sert des pouvoirs de la lumière et de l’oxygène pour permettre à l’imprimante de réaliser des objets rapidement à base d’un matériau élastique.

Fabriquer un objet 3D en 6 minutes au lieu de 3 à 10 heures

Les imprimantes 3D telles que nous les connaissons superposent diverses couches de matériaux pour réaliser un volume. La technologie Clip fonctionne différemment. Un récipient contient une matière élastique aux propriétés complexes, une sorte de résine. Un projecteur positionné sous le récipient envoie une lumière permettant de fixer rapidement la matière. Une plateforme remonte le dispositif au bout d’un certain temps, très court, et la matière prend forme. Il est nécessaire de 6 minutes pour créer un objet 3D, tandis que les imprimantes 3D actuelles qui fonctionnent par superpositions successives de couches mettent entre trois et dix heures pour réaliser l’objet 3D.

clip

Publicité

La nouvelle technologie Clip est 25 à 100 fois plus rapide que les imprimantes 3D que nous utilisons actuellement. M. DeSimone précise qu’en réalité les imprimantes 3D actuelles réalisent des impressions en 2D par couches successives, ce qui aboutit à un objet 3D au bout d’un temps assez important. Si les imprimantes tridimensionnelles actuelles fonctionnaient avec de la résine, cette dernière changerait de propriété physique ou chimique au fil du temps.

La technologie Clip utilise de la résine synthétique, aux propriétés stables et imprimera 25 à 100 fois plus vite que les autres imprimantes « 3D ». Carbon 3D a déjà travaillé avec divers partenaires, un constructeur automobile, un laboratoire de recherche ou encore un studio de design. Un magasin a été ouvert dans la Silicon Valley et la production va augmenter dans l’année.

Vidéo de ce procédé signée Vox

Publicité

Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *