Carte SIM : vers une mort programmée au profit d'une puce inamovible baptisée "e-SIM"

Carte SIM : vers une mort programmée au profit d’une puce inamovible baptisée « e-SIM »

La traditionnelle carte SIM qui équipe nos smartphones pourrait disparaître au profit d’une puce inamovible appelée e-SIM, offrant davantage de confort pour les utilisateurs.

Publié le 21 juillet 2015 - 9:14 par François Giraud

e-SIM : vers la dématérialisation des cartes SIM pour nos smartphones ?

L’avenir des cartes SIM qui sont présentes au sein de nos téléphones portables depuis 1991 pourrait être une puce inamovible, embarquée au sein des smartphones, baptisée e-SIM. Selon un rapport du Financial Times, les groupes Apple et Samsung seraient en train de discuter avec les opérateurs mobiles pour proposer cette solution pour les consommateurs.

Un nouveau standard au profit des consommateurs

Une carte SIM inamovible, embarquée à bord des smartphones dès leur fabrication, permettrait de changer plus facilement d’opérateurs. La carte e-SIM viendrait remplacer l’habituelle puce qui équipe actuellement nos portables et pourrait être reprogrammée à distance, ce qui éviterait aux consommateurs de devoir changer de cartes à chaque fois. Une solution de facilité pour les utilisateurs, n’ayant plus à manipuler de carte SIM lors de la souscription d’un abonnement.

carte-sim

Publicité

Les consommateurs pourront s’abonner directement via l’écran du smartphone par le biais d’une interface dédiée, sans avoir à manipuler de puce et pourront changer de forfait ou d’opérateur à leur guise, sans délai, y compris lorsqu’ils sont en voyage à l’étranger. Les fournisseurs de la GSM Association seraient en grande partie favorables à cette évolution qui pourrait prendre effet dès l’année prochaine si les constructeurs et les opérateurs arrivent à s’entendre.

Parmi les opérateurs télécoms favorables à ce nouveau standard, on retrouve Vodafone, AT&T, Deutsche Telekom, l’opérateur historique Orange ou encore Telefonica. Cette évolution n’est pas entièrement nouvelle. Apple propose depuis la fin de l’année dernière une Apple SIM qui équipe les iPad Air 2 et iPad mini 3, permettant aux abonnés de choisir l’opérateur qui leur convient.


Ailleurs sur le web


One Comment

  1. Pierre Zeldus

    21 juillet 2015 at 9 h 38 min

    Cela va surtout permettre aux opérateurs d’empêcher les voyageurs de souscrire à certaines offres prépayées et qui achetaient auparavant leurs cartes SIM à bas prix dans des boutiques locales, lors de leurs voyages à l’étranger.

    Maintenant, il faudra forcément passer par le fabricant qui validera ou pas la souscription des offres selon ses critères à lui et ses éventuels accords ou pas avec tel ou tel opérateur local..

    Enfin, dans de nombreux pays, il faut fournir une copie de sa carte d’identité pour souscrire à une offre mobile, même prépayée. Ce système ne facilitera en rien le changement d’offre puisqu’il sera toujours nécessaire de transmettre des documents par la Poste ou en boutique. Le seul gain de temps consiste à ne plus insérer de carte sim dans le téléphone, soit moins d’une minute !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *