CES 2015 : Intel présente Curie, un module destiné aux wearables

CES 2015 : Intel présente Curie, un module destiné aux wearables

A l’occasion du CES 2015, Intel vient de dévoiler « Curie », un microprocesseur qui n’est pas plus gros qu’un bouton et qui pourra équiper les produits wearables.

Publié le 7 janvier 2015 - 10:33 par François Giraud

Intel Curie, un microcontrôleur Quark SE dédié aux produits wearables

Intel vient de créer la surprise lors du CES 2015 en présentant son module Curie, un micro-contrôleur qui pourra venir se placer au sein des vêtements connectés. Doté d’une puce x86, ce microprocesseur Quark SE est composé d’une puce x86 32 bits Quark SE épaulée par 80 Ko de mémoire vive et 384 Ko de mémoire Flash. Un microcontrôleur qui vient se positionner en concurrence directe avec le Cortex-M3 d’ARM.

Un ordinateur de la taille d’un bouton

Cet ordinateur de la taille d’un bouton a été présenté par son PDG, Brian Krzanich. Curie fonctionne avec du Bluetooth Low Energy et dispose de nombreux capteurs. Il est équipé d’un accélérateur permettant une reconnaissance gestuelle optimale, d’un gyroscope et d’un accéléromètre à six axes. Il pourrait prochainement équiper les wearable, des vêtements connectés et trouver sa place au sein de lunettes connectées, de bracelets, de bagues, de sacs ou encore de vêtements. Ce module n’est actuellement pas développé et se situe au stade de prototype, mais Intel le proposera certainement d’ici quelque temps.

Curie-578-80

Publicité

Le marché des objets connectés intéresse fortement Intel

Cette puce qui tient entre deux doigts s’accompagne d’un kit de développement permettant aux éditeurs d’exploiter les multiples possibilités en matière de capteurs, de gestion de l’autonomie ou encore de connectivité. Intel devrait proposer ce microcontrôleur au cours de l’année 2015 mais n’a pas annoncé de date de lancement ni de prix pour le moment. Intel compte bien se positionner sur le marché de l’IoT (l’Internet des objets), un marché en pleine expansion et sur celui des puces, au détriment du marché des SoC pour tablettes qu’il a manqué. Le fondeur vient notamment d’investir 24,8 millions de dollars au sein de Vuzix, qui développe des lunettes connectées.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *