Chrome, le navigateur le plus utilisé mais le plus gourmand en énergie

Chrome, le navigateur le plus utilisé mais le plus gourmand en énergie

Le navigateur Chrome de Google est le plus utilisé dans le monde à l’heure actuelle. Avec une utilisation sur mobile, Chrome demande beaucoup d’énergie que les autres navigateurs, au point de vider la batterie de votre terminal.

Publié le 22 juillet 2014 - 9:44 par François Giraud

Vider votre batterie lorsque vous surfez sur la toile depuis votre smartphone n’est pas très agréable. De nombreux mobinautes sont concernés, en particulier ceux qui utilisent Chrome, le navigateur de Google. En effet, ce navigateur est certes le plus utilisé dans le monde à l’heure actuelle mais également le plus énergivore. Avec ce navigateur, Google a privilégié la vitesse du navigateur au détriment de la consommation énergétique du processeur. Certains développeurs ont remarqué que la consommation énergétique induite par Chrome est bien plus importante que si vous utilisez Firefox par exemple. les mobinautes font donc le choix de moins utiliser Chrome, qui vide la batterie de votre smartphone trois fois plus vite.

Chrome vide votre batterie, les internautes privilégient Firefox

Lorsque l’on prend deux PC identiques et que l’on lance les navigateurs Firefox et Chrome, on constate que Chrome sous Windows est beaucoup plus gourmand en énergie. La cause de cette surconsommation serait dû à des réglages différents de l’horloge. Ce timer, lorsqu’il est au repos est réglé sur 15,625 ms, le terminal ne traite aucune tâche et se met sous une forme de veille. Toutes les 15 ms, il analyse si une nouvelle tâche est lancée. Lorsque vous naviguez sous Firefox ou Internet Explorer, ce timer ne modifie pas sa puissance de calcul. Mais en utilisant Chrome, le navigateur règle cette horloge interne sur 1 ms. Concrètement, en utilisant Firefox, le processeur de votre terminal sera « réveillé » 66 fois par seconde alors que Chrome l’activera 1 000 fois, ce qui demande plus d’énergie et décharge donc plus rapidement votre batterie si vous l’utilisez via un terminal mobile. Google serait en train de remédier à ce dysfonctionnement pour ne plus perdre d’internautes, qui, pour conserver leur batterie, utilisent de plus en plus Firefox au détriment de Google Chrome.

Advertisements

Ailleurs sur le web