Chute du marché du PC: 2013 sera une année avec un triste record comparable à 2008

Chute du marché du PC: 2013 sera une année avec un triste record comparable à 2008

Selon IDC, l’année 2013 sera l’année qui enregistrera la plus forte baisse au niveau des ventes de PC. Le marché continue de se contracter dans le monde et on peut observer une chute de 10,1% sur un an comparé à 2012. Le marché des tablettes est en grande partie responsable de cette chute des ventes.

Publié le 5 décembre 2013 - 11:57 par La rédaction

IDC prévoit une baisse des ventes de PC pour 2013 de 10,1% par rapport à 2012 et cela ne devrait pas s’arranger, le cabinet prévoit en effet, une autre chute de 3,8% supplémentaires en 2014. 314,2 millions de PC ont été vendus en 2013 soit un chiffre proche des ventes réalisées en 2008. Le principal facteur responsable de cette crise du marché du PC serait l’augmentation significative des ventes de tablettes. Les phablettes et smartphones font également baisser les ventes. Le PC ne parviendrait plus à séduire les consommateurs, malgré la mise sur le marché des écrans tactiles et les nouveaux processeurs Intel et AMD encore plus puissants.

Les marchés émergents ne sont pas épargnés

Dans le secteur des marchés émergents, où les ventes sont plus importantes, on observe une baisse de 11,3%  avec un peu plus de 182 millions d’unités et une chute plus importante pour les PC portables de l’ordre de 12,3% des ventes. IDC prévoit en 2014 une nouvelle baisse de 3,8%, puis, enfin, une remontée des ventes d’ici 2017 qui tournera autour des 300 millions d’unités écoulées par an. Les produits hybrides devraient contribuer au retour à la croissance du marché même si les volumes resteront faibles. IDC enregistre 7,5 millions d’hybrides pour 2013 et prévoit 39,3 millions d’unités en 2017. Jay Chou, analyste du cabinet IDC indique que les consommateurs montrent un réel désintérêt pour le renouvellement de leurs PC et ne souhaitent pas particulièrement remplacer leur ancienne machine. Il précise que les PC sont davantage utilisés que les smartphones ou les tablettes en nombre d’heures cumulées, mais on observe tout de même une baisse constante. Le cabinet prévoit un renouveau des ventes de PC dans les pays émergents d’ici à trois ans.Mais le marché du PC n’est pas mort. Certaines applications et logiciels sont difficilement exportables. C’est le cas des suites bureautiques dont l’utilisation est plus confortable sur PC que sur tablette. C’est également le cas pour les jeux vidéo dont l’offre reste présente sur PC principalement.

Advertisements

Ailleurs sur le web