Le smartphone du futur … ou pas ?

Cicret est un bracelet connecté qui projette un hologramme de votre smartphone, via un pico-projecteur sur votre avant-bras. Via un bracelet connecté, il est ainsi possible d’utiliser votre smartphone à partir de son avant-bras. Un écran est projeté dès que vous effectuez un mouvement « d’aller-retour » de votre avant-bras comme le montre la vidéo de démonstration publiée par les concepteurs de ce « smartphone du futur ». Les concepteurs annoncent avoir un prototype, ce qui laisse perplexes les spécialistes qui parlent de projet fantaisiste et irréalisable avec les technologies existantes à ce jour !

cicret

Un bracelet qui ne verra peut-être jamais le jour ?

Une jeune entreprise française est en train de développer ce qui pourrait être le smartphone du futur. Baptisé Cicret, le dispositif est un bracelet connecté, qui embarque un pico-projecteur permettant d’afficher une image sur votre avant-bras. Ce smartphone virtuel est une idée réellement innovante mais pourrait ne jamais voir le jour. Le premier dispositif a été annoncé par les créateurs en juin 2015 mais les technologies existantes aujourd’hui ne semblent pas permettre de réaliser ce concept.

Nos confrères de 01Net se sont intéressés de près à ce projet et ils ont contacté Guillaume Pommier, l’un des créateurs du projet. L’entreprise ne compterait que cinq salariés. Une seule personne s’occuperait de la partie technique, en plus de son métier d’ingénieur du son. Il apparaît qu’aucun brevet ne soit déposé pour ce « smartphone du futur », uniquement la marque « Cicret Bracelet » sous le numéro 4139689 auprès de l’INPI, mais les concepteurs annoncent tout de même un prototype pour juin 2015.

Une vidéo a été publiée par la start-up française, mais cette vidéo est une vue d’artiste, elle n’existe donc pas. De plus, le bracelet présenté dans la vidéo existe déjà et ne correspond au Cicret Bracelet puisqu’il appartient déjà à une autre marque. la vidéo a été vue plus de 5 millions de fois sur YouTube mais semblerait avoir été inventée de toutes pièces selon des spécialistes. Le projet ne compterait pas sur des dons publics ou sur une campagne de crowdfunding, un système très encadré mais plutôt via le mode de paiement PayPal. La start-up espère récolter 700 000 euros pour dévoiler son Cicret Bracelet.

5 Commentaires

  1. Aussi crédible que les design ultra futuristes fait par des concepteurs rêveurs pour les prochains Iphones/ Galaxy ….pourquoi ne pas parler directement d’implants neuronaux qui se commande avec la température anale ????

  2. Un bon article comme on les aime sur le thème bien franchouillard du « ça ne marchera jamais ». Tout d’abord, sur la question des brevets. En quoi avoir un brevet est-il garantie d’innovation ? Le brevet est plutôt devenu une arme contre la concurrence, en gros on dépose des brevets sur tout ce qu’on peut, comme ça on fait des procès à ses concurrents quand ils tombent sous le coup d’un brevet sans faire gaffe. Déposer un brevet ça demande beaucoup de temps, ça coûte de l’argent, et il faut bien garder à l’esprit qu’un brevet est public après un certain délai (18 mois si je me rappelle bien).

    La question qui suit est donc en quoi l’absence de brevet est-elle une absence d’innovation ? A quoi ça me sert de créer un brevet sur une innovation tant qu’elle n’a pas trouvé son marché ? Et si j’ai un marché, à quoi ça sert de donner les détails à mes concurrents, qui s’empresseront de contourner mon brevet ? Quand on crée une entreprise on n’a pas de temps à perdre avec ça, croyez-moi.

    Sur les autres écueils de l’article : ils ne sont que cinq, dont un mec à temps partiel. Encore une fois, vision typiquement française de l’innovation. L’innovation de rupture ne sort pas des grands groupes avec des hangars remplis d’ingénieurs (sauf exception, je vous laisse lire « The Innovator’s Dilemma »). Au contraire, travailler avec une petite équipe permet d’être plus efficace, et notamment de pouvoir atteindre des objectifs moins ambitieux. On s’en fout que la technologie soit toute pourrie au début, ce qui compte c’est qu’ensuite elle va s’améliorer (innovation incrémentale classique).

    Finalement, par rapport à la remarque sur le projecteur et le fait de projeter du « noir ». En général quand vous utilisez un vidéo-projecteur, il projette sur un écran réfléchissant de couleur claire, et les couleurs sombres sont tout de même très bien rendues.

    Vous remarquerez que j’attaque plutôt le scepticisme que le produit en lui-même. J’attends de voir, je pense qu’ils ont une bonne idée avec un concept simple, il est certain que dans un premier temps vous n’aurez pas du 1080p projeté sur votre bras, le système de détection d’emplacement des doigts a l’air un peu rudimentaire et sans doute que le bracelet ne tient pas très longtemps sur batterie (il faut quand même éclairer la LED du projecteur), mais bon ça ne changera pas du smartphone :D. Cela étant, disons-le : ça a l’air génial, je souhaite bon courage aux fondateurs et j’ai hâte de voir ce qu’ils réussissent à faire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here