Cloud Computing: Microsoft baisse les tarifs pour les professionnels

Cloud Computing: Microsoft baisse les tarifs pour les professionnels

Microsoft mise sur le Cloud Computing et revoit les tarifs qu’il propose aux entreprise.

Publié le 8 octobre 2013 - 11:16 par La rédaction

Afin de pouvoir faire face à la concurrence, le groupe de Redmond va appliquer de nouveaux tarifs au niveau des offres pour les entreprises en commençant par le prix de sa plate-forme dédiée au Cloud Computing, Windows Azure. A compter du 1er novembre, les tarifs vont baisser et les conditions liées aux contrats pour les entreprises vont également être revues et assouplies. Une décision stratégique pour mieux contrer les offres proposées par Amazon qui propose une offre AWS (Web Services). Azure est le numéro deux après l’offre du groupe Amazon. Steve Ballmer avait décidé de faire de Microsoft une entreprise tournée vers les offres de services, d’où l’importance pour le groupe de pouvoir concurrencer les autres sur le Cloud. Parmi les nouveautés, Microsoft annonce deux mises à jour imaginées pour le Cloud hybride. Ces mises à jour concernent System Center 2012 R2 et Windows Server 2012 R2. Elles seront disponibles le 18 octobre 2013, ainsi que les nouvelles versions de NET 4.5.1 et de Visual Studio 2013. Au niveau des applications Cloud, le logiciel Dynamics CRM Online, sera disponible à la fin du mois.

Le Cloud représente 25% du chiffre d’affaires total de Microsoft

De nombreuses sources de revenus sont possibles avec le Cloud indique les responsables des produits et services du groupe Microsoft. Le Cloud représente 25% du chiffre d’affaires total de Microsoft depuis l’an dernier. Un chiffre qui est équivalent aux profits générés par la division Windows du groupe. Satya Nadella, responsable de la division Cloud du groupe indique que désormais, la stratégie de Microsoft repose sur trois axes. Les logiciels et services, Windows Azur, une plate-forme publique à échelle planétaire et des infrastructures permettant aux entreprises de concevoir leur propre plate-forme. Au niveau des logiciels et services, une attention particulière est portée sur la suite bureautique Office 365 qui équipe 2,5 millions d’entreprises et d’établissements scolaires clients. Une nouvelle plate-forme devrait également être lancée, destinée au gouvernement fédéral américain. Windows Azure US Government Cloud. Les infrastructures et les applications liées à cette version seront administrées par du personnel américain et hébergées aux Etats-Unis.

Publicité

Ailleurs sur le web





  • Didier

    Windows Azure… NSA ready !