Cloud : Union Bay Networks appartient désormais à Apple

Cloud : Union Bay Networks appartient désormais à Apple

Apple vient de faire l’acquisition d’Union Bay Networks, une start-up de Seattle spécialisée dans le Cloud Computing

Publié le 4 novembre 2014 - 9:45 par François Giraud

Cloud : Apple rachète Union Bay et ouvre un bureau d’ingénierie logicielle à Seattle

Apple a annoncé le rachat de la start-up Union Bay Networks qui développe des logiciels pour les réseaux et livre des contenus numériques. La marque à la Pomme renforce sa présence dans le Cloud Computing et ouvre un bureau d’ingénierie logicielle dans la ville de Seattle. Ce dernier deviendra la première vitrine d’Apple.

Union bay network

Publicité

Un nouveau bureau pour travailler sur l’amélioration d’iCloud et de l’iTunes Store

La marque à la Pomme a indiqué comme à l’accoutumée que le groupe rachetait de temps en temps de petites entreprises, mais n’a pas confirmé officiellement l’acquisition d’Union Bay Networks, une start-up de la ville de Seattle, spécialisée dans le développement de logiciels pour les réseaux et la livraison de contenus numériques. Apple ouvre donc un bureau au sein de cette ville, vitrine de la marque à la Pomme dans une région très prisée par les groupes high-tech. Ce bureau d’ingénierie logicielle travaillera au développement d’iCloud et à l’amélioration de l’iTunes Store. Neuf ingénieurs travaillaient pour Union Bay Networks et sept d’entre eux rejoignent ce bureau de Seattle. Benn Bollay, ex-dirigeant d’Union Bay a mis à jour son profil Linkedln et indiqué être « manager chez Apple », ce qui a mis la puce à l’oreille sur cette acquisition de sa société par la marque à la Pomme. Dans un second temps, Apple a mis en ligne deux nouvelles offres d’emploi pour un poste d’ingénieur logiciel à Seattle. Cette acquisition par Apple serait un acqui-hire, c’est-à-dire que l’acquisition permettrait à la marque à la Pomme de récupérer les talents de la jeune start-up afin de renforcer ses équipes. Union Bay Networks avait été créée par d’anciennes personnes de F5 Networks qui développaient des solutions destinées aux réseaux dans le Cloud et le développement des datacenters. Apple, de son côté, dispose d’ores et déjà d’une trentaine de personnes travaillant à Seattle.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *