Pour faire baisser le nombre d’accidents de la circulation, un nouveau radar est à l’étude et pourra détecter les conducteurs indélicats qui envoient des SMS au volant. Force est de constater que d’envoyer un SMS en conduisant multiplie par 23 le risque d’avoir un accident de la route. Selon un sondage de TNS-Sofrès effectué l’an dernier pour la délégation ministérielle, 38% des conducteurs indiquent avoir le réflexe de regarder leur smartphone lorsqu’ils reçoivent un SMS et 31% le lisent. Plus accablant, 67% ont ce même réflexe parmi les moins de 35 ans. Comme envoyer ou recevoir un SMS nécessite de quitter la route des yeux durant 5 secondes les pouvoirs publics ont décidé de prendre de nouvelles mesures en matière de sécurité routière. Ils ont fait appel à la société américaine ComSonics, basée en Virginie pour qu’elle développe un nouveau type de radar, capable de détecter l’utilisation d’un téléphone portable en voiture.

ComSonics travaille sur un nouveau radar qui détecte les envois de SMS au volant

Les forces de l’ordre disposeront prochainement d’un nouveau pistolet, qui n’envoie pas des balles cette fois mais qui détecte l’envoi de SMS au volant. Un pistolet radar qui capte certaines ondes et décode l’émission d’ondes radio des téléphones portables émises lors de l’envoi d’un SMS. C’est l’entreprise américaine ComSonics, basée en Virginie qui développe ce pistolet radar. Les ondes émises sont de longueur différentes s’il s’agit d’un appel via un téléphone portable ou l’envoi d’un SMS et le pistolet radar en question est capable de faire la différence. Cette technologie n’est pas encore commercialisée mais devrait fortement intéresser les USA ou la sécurité routière Française. D’autres pistes sont également à l’étude, comme cet opérateur américain qui a développé l’application « DriveMode » qui bloque l’envoi de SMS une fois la voiture en mouvement.

9 Commentaires

    • Sachant que même les positions GPS sont fiables à +/-5m si votre passager peut être différencié du conducteur vous roulez alors soit avec un clandestin dans un semi qui envoie un SMS soit avec un bus… il est impossible de localiser quelqu’un à distance d’un autre à moins de 80cm (écart entre les 2sièges)

    • Mauvaise fois ON : en plus avec mon smartphone je dis tout fort « envoie un message à untel pour lui dire d’acheter du pain », je n’ai pas quitter le volant ni la route des yeux mais j’ai envoyé un sms… ça va pas être facile pour les autorités…
      mauvaise fois OFF : il faut absolument un système!!! sur le chemin du boulot (20 min) je croise systématiquement 4/5 personnes avec un téléphone à la main au volant. C’est dingue les dangers! écart sur la route, passage piéton bafoués et j’en passe

  1. Il est évident que ce ci sera cumulé avec la constatation visuelle de l’infraction . car si c’est un passager qui textote ! pour ce qui dise : ouais mais envoyer un texto prend que quelque secondes . c’est les secondes de trop qui peuvent faire la différence entre la vie et la mort . et en quelques secondes (le temps de taper son texto) ont en fait des dizaines de mètres , assez pour croiser un flic avec son joujou .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here