Twitter a déjà un niveau de protection élevé, de par le protocole HTTPS qu’il possède et sa connexion chiffrée. cette fois, le site de microblogging rajoute une nouvelle protection afin d’éviter que ses utilisateurs ne soient espionnés. La plateforme Twitter n’est pas directement concernée par le programme PRISM mais souhaite augmenter ses protections. Il met en place la confidentialité persistante, appelée « forward secrecy ». C’est une propriété de cryptographie qui garantit que la découverte par un pirate de la clé privée d’un internaute ne compromettra pas la confidentialité des communications écoulées. « Si un ennemi enregistre toutes les données cryptées des utilisateurs de Twitter, et casse ou vole plus tard les clés de décryptage de Twitter, il ne devrait pas pouvoir utiliser ces clés pour décrypter les données enregistrées », précise le site de microblogging.

Twitter aimerait généraliser la « confidentialité persistante » à l’ensemble des sociétés de services en ligne

Twitter indique que l’ensemble des propriétaires de services en ligne devraient en faire de même. La confidentialité persistante devrait devenir une norme pour tous les fournisseurs de services en ligne indique Twitter. Suite aux révélations qui sont apparues concernant l’espionnage des internautes à leur insu par divers groupes, cette norme devrait être de mise afin de préserver et restaurer la confiance entre les utilisateurs et les sites de services sur Internet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here