L’Arcep sanctionne Orange et SFR sur la couverture des zones peu denses

L’Arcep, le régulateur des Télécoms, veille au bon déploiement de la couverture 4G sur le territoire Français. Les opérateurs Orange et SFR viennent d’être sanctionnés pour ne pas avoir respecté les délais imposés par l’Arcep pour le déploiement de la couverture dans les zones peu peuplées, appelées les zones blanches, qui ne représentent pas un avantage financier intéressant pour les opérateurs. En effet, les opérateurs ont tout à gagner d’offrir une bonne couverture au sein des zones peuplées, au détriment des zones peu denses, qui ne rapportent rien ou peu.

réseaux mobiles Télécoms-400px

Mais l’Arcep voit d’un mauvais œil les opérateurs qui suivent cette coutume et n’hésite pas à les sanctionner. C’est ce qu’il vient de se produire pour Orange, qui écope d’une amende de 27 000 euros et de SFR qui devra payer la somme de 380 000 euros. Les opérateurs ne souhaitent pas spécialement investir dans leurs réseaux, d’autant plus que la 5G va prochainement faire son apparition, et la situation reste difficile pour l’ensemble des opérateurs. Dans un contexte tendu, l’Arcep veille au bon déroulement des opérations de couverture de la population française et en particulier des zones blanches. L’Arcep a publié un communiqué au sein duquel elle indique que  » les opérateurs, en particulier SFR et dans une moindre mesure Orange, doivent finaliser les déploiements au plus vite. »

Pour ne pas avoir respecté le cahier des charges qu’ils avaient signé, les opérateurs SFR et Orange viennent de s’attirer les foudres du régulateur des Télécoms et se voient sanctionnés par des amendes. De leur côté, Free et Bouygues Télécom ont rempli leurs objectifs et ne sont donc pas rappelés à l’ordre par l’Arcep. Rappelons également que le groupe SFR veut augmenter ses parts de marché et sa croissance, non sans mal, car SFR est en train de lancer un plan de restructuration avec la perte de 5 000 salariés d’ici 2019, avec un impact direct sur les boutiques physiques qui pourraient prochainement baisser leurs rideaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here