Cyanogen lève 80 millions de dollars pour développer son OS

Cyanogen lève 80 millions de dollars pour développer son OS

Pour continuer à développer son OS mobile basé sur Android, Cyanogen annonce une levée de fonds de 80 millions de dollars ce lundi 23 mars 2015.

Publié le 24 mars 2015 - 11:07 par François Giraud

Cyanogen annonce une levée de fonds de 80 millions de dollars

Cyanogen est l’entreprise qui propose un mod très populaire sur les smartphones Android, sachant que 50 millions de mobiles évoluant sous l’OS de Google exploitent CyanogenMod. Le mois dernier, on pouvait lire que le géant de Redmond était intéressé pour injecter quelque 70 millions de dollars au sein de la start-up Cyanogen qui propose une solution alternative d’Android, ce qui lui permettrait de ne pas développer que Windows Phone mais de s’ouvrir à d’autres horizons.

Une valorisation qui pourrait atteindre 500 millions de dollars

Suite à de nombreuses négociations, Microsoft n’investira finalement pas dans la start-up même si l’éditeur espérait investir au sein de cette entreprise qui souhaite développer son propre OS mobile. Cyanogen a s’est donc retourné vers d’autres investisseurs. On retrouve parmi ces contributeurs les groupes Qualcomm, Twitter, Smartfren Telecom, Rupert Murdoch (Australian media) ou encore Telefonica. Les précédents investisseurs étaient Benchmark, Andreessen Horowitz, Redpoint Ventures et Tencent Holdings. Le total des investissements levés par Cyanogen est désormais de 110 millions de dollars.

cyanogenMod

Publicité

Cyanogen est à l’origine du mod et elle est devenue l’une des sociétés les plus prisées de l’univers d’Android en quelques mois. Elle serait évaluée à plus de 500 millions de dollars précise Bloomberg. Avec ce nouveau financement, la start-up va pouvoir poursuivre le développement de son propre OS mobile et créer une plateforme qui pourrait intéresser les fabricants de smartphones.

Avec la levée de fonds effectuée ce lundi 23 mars 2015 d’un montant de 80 millions de dollars, le groupe indique qu’il va pouvoir embaucher davantage d’ingénieurs afin de se consacrer à sa plateforme Cyanogen OS. Le groupe précise qu’il est dévoué à la création d’une plateforme de computing ouverte, qui valorise tout l’écosystème mobile, des développeurs aux fabricants de hardware et , de manière plus générale, l’ensemble des clients à travers le monde. Microsoft avait été pressenti pour investir au sein de Cyanogen mais ne fera finalement pas partie de l’aventure.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *