NSA : des documents d'Edward Snowden révélés lors du 31c3

NSA : des documents d’Edward Snowden révélés lors du 31c3

A l’occasion du Chaos Communication Congress d’Hambourg des journalistes américains ont révélé de nouveaux documents d’Edward Snowden et les services qui résistent à la NSA.

Publié le 29 décembre 2014 - 10:44 par François Giraud

Des documents révélés lors du Chaos Communication Congress

La 31ème conférence du Chaos Computer Club se déroule du 27 au 30 décembre 2014 à Hambourg en présence de chercheurs et de hackers. De nombreux experts en cyber-sécurité sont présents à cette conférence annuelle qui rassemble plus de 3 500 personnes. Appelée plus communément 31c3, les quelque 3 500 participants ont pu apprendre ce dimanche soir des révélations d’Edward Snowden. Laura Poitras, journaliste et le hacker Jacob Appelbaum ont, en effet, révélé de nombreux documents de Snowden, jusque-là inconnus du public. Des dizaines de documents ont été publiés sur le site Der Spiegel et révélés au public présent à cette conférence.

Les deux intervenants indiquent les services qui résistent à la NSA

Laura Poitras, journaliste et Jacob Appelbaum ont révélé les services qui résistent encore à la NSA et les programmes qui leur posent problème. Parmi cette liste, on peut noter GnuPG qui permet de protéger des emails, Tails qui est un OS qui sécurise les données et permet de rester anonyme, TrueCrypt qui est un système de chiffrement de documents ou encore Tor, un navigateur permettant de rester anonyme qui est actuellement la nouvelle cible de la NSA. Der Spiegel; le quotidien Allemand précise que de nombreux services ont été déjoué par l’agence de renseignements et précisent que les connexions sécurisées en « https » ne le sont pas vraiment, tout comme le système SSH qui devrait permettre à deux ordinateurs de se connecter en toute sécurité. Ces protocoles auraient été cassés par la NSA.

Edward Snowden

Publicité

De nouveaux documents d’Edward Snowden révélés

Parmi les documents révélés au grand public, on pourra note la liste des cibles à éliminer dans le cadre d’une guerre en Afghanistan, une liste de 36 pages comprenant les noms des cibles, leur origine, leur localisation, des noms de code et les montants des récompenses offertes. Un autre acricle publié par le quotidien Der Spiegel et révélé lors de la conférence concerne le décryptage des informations qui transitent sur la Toile et notamment via Skype malgré les promesses effectuées par Microsoft de ne pas collecter de données sur ses utilisateurs pour les transmettre au gouvernement. La NSA aurait récolté les données de 300 millions d’utilisateurs Skype. Jacob Appelbaum précise que la NSA emploie des supercalculateurs, des ordinateurs capables d’effectuer des milliards de calculs à la seconde pour déjouer les moyens de protection des données privées.

Chaos Conference Congress



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *