DeepMind Technologies crée une IA qui s'améliore en jouant

DeepMind Technologies crée une IA qui s’améliore en jouant

DeepMind Technologies, l’une des sociétés appartenant à Google a créé une intelligence artificielle capable de s’améliorer en jouant, comme le ferait un cerveau humain.

Publié le 27 février 2015 - 14:19 par François Giraud

DeepMind technologies crée une intelligence artificielle « autonome »

DeepMind Technologies est une société qui avait été fondée en 2011 par Demis Hassabis, Mustafa Suleyman et Shane Legg, avant d’être rachetée, le 26 janvier 2014, par Google. Cette société vient de créer une intelligence artificielle baptisée DQN pour Deep-Q-Network qui a réussi à battre l’Homme à un jeu vidéo, Space Invaders, évoluant sur Atari 2600.

Une intelligence artificielle qui s’améliore et apprend de ses échecs

La particularité de DQN est de s’améliorer en jouant, indique Bloomberg, un peu comme le feraient les systèmes neuronaux d’un cerveau humain. Le système a testé 49 jeux présents sur la console et il n’y a pas eu de programmation préalable pour informer l’IA des directions à suivre. En toute autonomie, l’intelligence artificielle a appris en jouant. Les programmeurs et ingénieurs ont juste demandé à DQN d’apprendre les règles et de s’améliorer par lui-même pour obtenir des scores plus importants et réussir à battre l’adversaire, qui était un être humain dans le cas présent.

atari-console-620x330

Publicité

La principale consigne demandée à l’intelligence artificielle était de s’améliorer en apprenant de ses échecs et de réaliser les scores les plus gros possible. Les ingénieurs ont pu ainsi remarquer que DQN apprenait de ses erreurs et modifiait son algorithme en fonction, afin de ne pas les reproduire par la suite. Le système a donc été capable de modifier sa stratégie pour s’améliorer et gagner les parties jouées.

Sur des jeux très simples, comme les casse-briques, DQN a analysé ou placé la bille pour casser les briques à tous les coups, comme là placer sur le haut de l’écran par exemple.Pour des jeux simples comme le flipper ou Space Invaders, DQN réalise de bons scores, ce qui n’est pas garanti pour des jeux plus complexes, comme Gravitar, Zaxxon ou Asteroids. Mais les équipes de DeepMind Technologies y travaillent activement.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *