Des géants du Web veulent rendre l'accès à Internet moins cher dans les pays émergents

Des géants du Web veulent rendre l’accès à Internet moins cher dans les pays émergents

A4AI (Alliance for Affordable Internet) est une coalition d’entreprises du secteur privé, public et d’organisations sans but lucratif qui ont décidé de se rassembler pour former une alliance avec un objectif commun: Permettre aux pays émergents de disposer d’Internet à moindres coûts. Parmi les entreprises privées, on retrouve des géants du Web, comme Google, Facebook, Microsoft ou encore Yahoo!

Publié le 8 octobre 2013 - 15:44 par La rédaction

Depuis le lundi 7 octobre, l’Alliance pour un Internet abordable vient de voir le jour. Cette alliance est aidée par la fondation World Wide Web et compte parmi ses partenaires Google et d’autres géants du Web. L’objectif de cette alliance est de regrouper des acteurs du Web pour permettre aux pays émergents de disposer d’un accès à Internet et d’être connectés au reste du globe. L’autre objectif prioritaire est de faire baisser les coûts d’accès au Web et de faire passer le coût de la connexion à Internet dans le monde sous la barre des 5 % du revenu mensuel moyen de chaque pays. Actuellement, 39% de la population mondiale est connectée à Internet, soit 2,7 milliards de personnes. En France, le coût mensuel d’une connexion Internet correspond à 0,9% du PNB (produit national brut) par habitant. Ce coût grimpe à 30,1% dans les pays émergents. L’alliance créée souhaite faire baisser ce pourcentage à 5%. En Afrique, seulement 16% de la population est connectée. En 2011 en Ethiopie, 0,03% de la population était connectée au Web.

Une coalition mondiale de travail pour rendre le haut débit accessible à tous

L’alliance met l’accent sur la publication et la promotion de meilleures pratiques réglementaires. Un rapport d’accessibilité annuel est mis en place, dont la première publication sera effectuée en décembre 2013. Ce rapport reprendra l’ensemble des informations concernant les accès à Internet sur la planète et permettra de cibler les actions à mettre en place afin d’améliorer l’accès au plus grand nombre. La coalition s’engage à mettre en place des infrastructures et fournir une assistance technique pour faire évoluer les accès dans un certain nombre de pays. D’ici à la fin de l’année 2013, ce sont trois à quatre pays qui recevront l’aide de cette alliance. L’objectif pour fin 2015 est d’aider au moins douze pays.

Advertisements

Ailleurs sur le web