Des chiffres vertigineux pour Facebook, WhatsApp, Messenger…

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a dévoilé les derniers résultats financiers du groupe, en ce qui concerne le second trimestre de l’année 2017. Evidemment, Facebook et consort se portent à merveille, et outre des résultats financiers en très large hausse, le groupe peut également bomber le torse lorsqu’il s’agit d’évoquer les statistiques d’applications telles que Messenger, WhatsApp ou encore Instagram.

Facebook

Ainsi, durant le second trimestre de cette année 2017, Facebook a généré la bagatelle de 9,32 milliards de dollars, soit une hausse de l’ordre de 47% par rapport à l’an dernier. Côté bénéfice net, cela correspond à un total de 3,89 milliards, contre « seulement » 2,28 milliards à la même époque l’an dernier. Selon le PDG de Facebook, cette hausse est notamment due à l’explosion de la publicité sur mobiles, qui représente pas moins de 87% des recettes. Mieux (ou pire) encore, elles représentent jusqu’à 98% du chiffre d’affaire total. Impressionnant…

Du côté des applications, Mark Zuckerberg est bien sûr revenu sur le succès de Facebook, qui compte désormais plus de 2 milliards d’utilisateurs chaque mois. Parmi ceux-ci, plus de 1,3 milliard prennent le soin de se connecter chaque jour au service. Le patron américain est ensuite revenu sur le succès des autres applications désormais gérées par Facebook, et notamment Messenger, qui cumule plus de 2 milliards de messages échangés chaque mois.

Facebook WhatsApp Messenger

Enfin, du côté de l’application Instagram, Mark Zuckerberg a tenu à souligner le fait que plus de 250 millions de Stories étaient échangées chaque jour. Du côté de chez WhatsApp, on vient tout récemment de franchir le cap du milliard d’utilisateurs actifs, avec un total de 55 milliards de messages envoyés chaque jour, mais aussi un peu plus de 4,5 milliards de photos échangées quotidiennement, sans oublier un peu plus d’1 milliard de vidéos échangées chaque jour.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here