Données privées: Apple a reçu 719 requêtes et joue la carte de la transparence

Données privées: Apple a reçu 719 requêtes et joue la carte de la transparence

Apple vient de publier son rapport de transparence sur les demandes de renseignements des gouvernements. Comme Google, Microsoft ou Facebook, la marque à la Pomme doit transmettre les informations demandées par le gouvernement. Pour la première fois, Apple dévoile son rapport de transparence.

Publié le 6 novembre 2013 - 14:19 par La rédaction

Pour jouer la carte de la transparence et ne pas avoir de reproches, les géants du web publient régulièrement leurs rapports de transparence. La marque à la Pomme vient de publier son premier rapport concernant les demandes gouvernementales permettant aux autorités d’accéder aux données de leurs utilisateurs lors d’enquêtes judiciaires. Le rapport de transparence publié par les entreprises fait état d’une liste avec le nombre de demandes classées par pays. Les USA représentent environ 150 demandes. La France a effectué quant à elle 71 demandes sur des utilisateurs. La Russie, une seule demande. Celles qui sont effectuées par le gouvernement américain sont comprises entre 1000 et 2000 et concernent des comptes iCloud, email, … La Grande-Bretagne a effectué 127 demandes, l’Allemagne 93 demandes. Les informations transmises concernent uniquement les informations liées aux comptes des utilisateurs mais en aucun cas le contenu de dossiers ou d’email.

Apple souhaite plus de transparence de la part des agences gouvernementales

Apple précise qu’aucune demande n’a été formulée par les autorités Américaines pour des enquêtes liées à des actes de terrorisme ou d’espionnage. Les Etats-Unis sont ceux qui demandent le plus d’informations dans le monde. AU cours des six premiers mois de l’année 2013, ils ont demandé 3 542 notifications sur un ensemble de 8 605 appareils. Apple a répondu à ces demandes dans 88% des cas. Sur les 71 demandes qui ont été effectuées auprès d’Apple par la France, 49 n’ont pas été suivies car elles n’étaient pas assez précises ou mal formulées. La marque à la Pomme a répondu favorablement à 54 requêtes où des informations privées étaient concernées et à 17 autres où aucune donnée n’ont été communiquées. Idéalement, Apple voudrait jouer la carte de la transparence à 100% et souhaiterait publier le détail de la nature des demandes. Les autorités des divers pays souhaitent avoir accès à des données utilisateurs, Apple accepte de coopérer mais en contrepartie, le groupe serait favorable à pouvoir publier le détail des demandes effectuées. Apple indique qu’il ne dispose actuellement d’aucun accord de la part des autorités lui permettant de dire clairement à ses clients à quelle fréquence et dans quelles circonstances il fournit des données aux agences gouvernementales.

Apple: Liste des demandes gouvernementales pays par pays

Apple: Liste des demandes gouvernementales pays par pays

Advertisements

Ailleurs sur le web