DoNotPay : un robot-avocat qui fait sauter les PV a été créé par un étudiant

DoNotPay : un robot-avocat qui fait sauter les PV a été créé par un étudiant

L’étudiant britannique Joshua Browder vient de créer un robot informatique capable de contester les PV de stationnement comme le ferait un avocat. Ce bot baptisé DoNotPay aurait déjà fait économiser 3 millions de dollars aux contribuables.

Publié le 1 mars 2016 - 9:28 par François Giraud

Joshua Browder créé DotNotPay, un robot-avocat pour contester les PV

Depuis sa création et sa mise en route en fin d’année dernière, le robot informatique (bot) créé par Joshua Browder, un étudiant britannique de l’Université de Stanford aux USA, aurait déjà fait économiser 3 millions de dollars aux contribuables.

Le principe de ce « robot-avocat » est simple, il se comporte comme un ténor du barreau et conteste les PV de stationnement à la place des contribuables. Et cela marche, puisque les économies réalisées depuis sa mise en route, ont déjà fait économiser 3 millions de dollars. Dans 47% des cas, les réclamations envoyées au tribunal ont donné raison aux contrevenants.

do-not-pay

Publicité

95 000 contraventions annulées depuis le lancement de DoNotPay

A force de recevoir des procès-verbaux pour mauvais stationnement, Joshua Browder a eu l’ingénieuse idée de créer un logiciel permettant de contester les PV. Une fois que le contribuable a créé un compte sur l’application de Joshua Browder, baptisée DoNotPay, il suffit de répondre à des questions et le robot informatique se charge de proposer des justifications aux contrevenants pour pouvoir contester leurs PV de stationnement. Ces derniers n’ont plus qu’à écrire une lettre de réclamation et de l’envoyer au tribunal.

Le robot-avocat de Joshua Browder sera prochainement développé au Canada, à Mexico ainsi qu’aux USA, à New York. Espérons qu’il arrive par la suite en Europe. Le jeune étudiant britannique de 19 ans a indiqué que son robot-avocat réalise de nombreuses tâches automatiquement, qu’il parle comme un réel avocat et utilise un algorithme de reconnaissance de caractères permettant de comprendre ce que l’utilisateur lui dit. Il peut fournir des excuses ainsi que des justifications aux contrevenants et générera une lettre de réclamation. DoNotPay peut également traiter des affaires de retards de transports en commun tels que des trains ou des avions.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *