Doodle : Google rend hommage à Sally Ride, première américaine à aller dans l'espace

Doodle : Google rend hommage à Sally Ride, première américaine à aller dans l’espace

Google rend hommage avec un doodle à la première astronaute américaine à avoir été dans l’espace en 1983 : Sally Ride.

Publié le 26 mai 2015 - 15:56 par François Giraud

Sally Ride, la première femme astronaute américaine à voyager dans l’espace

L’astronaute américaine Sally Ride est née le 26 mai 1951 en Californie et décédée le 23 juillet 2012 à San Diego à l’âge de 61 ans. Elle aurait 64 ans aujourd’hui et Google a décidé de lui rendre hommage à travers un doodle. Sally Ride était une astrophysicienne et astronaute qui a été la troisième femme à aller dans l’espace en 1983 et la première Américaine.

Après des études en physique et en anglais réalisée à l’Université de Stanford où elle obtient un doctorat en physique en 1978, elle mène diverses recherches en astrophysique, notamment sur les lasers à électrons libres. Elle est sélectionnée en 1977 suite à l’annonce de recrutement de la NASA et rejoint le 8° groupe d’astronautes de la prochaine mission de la navette spatiale américaine.

Sally_Ride

Publicité

Sally Ride est l’une des six premières femmes à rejoindre la NASA en janvier 1978. Formée durant un an comme spécialiste de mission, elle décolle à bord de la navette Challenger qui décolle le 18 juin 1983. C’est la seconde mission de la navette et l’astronaute Sally Ride n’a alors que 32 ans. Elle participe au déploiement des satellites de télécommunications ANIK C-2 et PALAPA B-1 ainsi qu’à la récupération du satellite SPAS-01. Challenger atterrira le 24 juin 1983 à la base Edwards. Elle est ensuite daignée pour repartir à bord de la navette pour la mission STS 61-M. Mais l’accident de la navette spatiale Challenger entraînera l’annulation de son vol.

Sally Rides

Elle est nommée comme membre de la Commission Rogers qui mène l’enquête sur l’accident puis est nommée à l’état-major de la NASA où elle est l’assistante spéciale du directeur de l’agence pour la planification stratégique et à long terme. En 1987, elle quitte la NASA pour travailler au Centre pour la sécurité internationale et le contrôle des armes de l’Université Stanford puis reprend en 1989 un poste d’enseignante en physique à l’Université de Californie à San Diego et dirige l’institut de l’Espace de Californie.

En 2001, elle crée la « Sally Ride Science« , une société qui a pour objectif d’encourager les enfants du primaire et du secondaire à étudier la science de manière ludique. Elle a également écrit cinq ouvrages de vulgarisation scientifique destinés aux enfants. Elle décédera le 23 juillet 2012 des suites d’un cancer du pancréas.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *