Reputation VIP a mené une étude et analyse le traitement des demandes de requêtes effectuées dans la procédure de Droit à l’oubli proposée par Google. Selon cette étude, plus de 60% des demandes de désindexations de pages Web seraient refusées par le géant du Web.

Google logo

D’après une étude réalisée par Reputation VIP sur un panel de 15 061 demandes de suppressions de contenus envoyées à Google via Forget.me au sein de 30 pays européens dans le cadre de la procédure de Droit à l’oubli, on peut constater que Google a retenu 36% des requêtes uniquement soit un tiers des demandes formulées. L’enquête de Reputation VIP montre que 59% des requêtes ont été refusées par Google et 5% d’entre elles ont dû être accompagnées d’informations complémentaires. Sur les 15 061 demandes reçues par Google, 53% sont toujours non traitées, 7 976 n’ont pas reçu de réponse et 7 085 URL ont été traitées.

26% des refus concernent votre vie professionnelle

Dans 26% des cas de refus de la part du géant du Web, le motif concerne la vie professionnelle du demandeur soit 1 063 demandes sur le panel étudié. Dans 930 cas, soit 22% des refus, c’est le demandeur qui est à l’origine du contenu. 600 URL, soit 14% des cas concernent des contenus toujours d’actualité et d’intérêt public. Dans 13% des cas, la demande concerne une page de réseau social. Dans 4% des cas, ce sont des personnages publics (présentateur télé, journaliste, homme/femme politique, dirigeant de grande entreprise ou artiste connu). Les données gouvernementales ne représentent que 2% des cas de refus, soit 81 requêtes. Reputation VIP a calculé l’évolution de la répartition de refus et d’acceptation aux requêtes dans le temps. Google a bien accepté les demandes de désindexation au début de la mise ne place du formulaire, à hauteur de 57% de oui en semaine 26, tandis que la semaine 36, Google donnait 28% de réponses positives. L’étude montre également que le temps de traitement des requêtes baisse au cours du temps. Il passe ainsi de 44 jours en semaine 26 à 4 jours en semaine 36, ce qui montre une réelle amélioration dans la durée de traitement des requêtes. Après un début chaotique, Google arrive désormais à traiter les demandes en temps et en heure.

Droit à l'oubli (source: Reputation VIP)
Droit à l’oubli (source: Reputation VIP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here