Drone-ambulance : disposez d'un défibrillateur en une minute en cas d'arrêt cardiaque

Drone-ambulance : disposez d’un défibrillateur en une minute en cas d’arrêt cardiaque

Un futur ingénieur belge de 23 ans dévoile un « drone-ambulance » permettant de transporter un défibrillateur par la voie des airs en une minute !

Publié le 4 novembre 2014 - 8:57 par François Giraud

Un « drone-ambulance » transportant un défibrillateur pour sauver des vies

Un élève ingénieur de 23 ans de l’Université de Delft, aux Pays-Bas vient de dévoiler un prototype de « drone-ambulance » permettant de transporter un défibrillateur cardiaque sur le lieu d’une intervention en une minute dans un rayon de 12 km². Un moyen pour augmenter l’espérance de vie qui est de 8% en cas d’arrêt cardiaque.

drone-ambulance

Publicité

Un prototype présenté à l’Université de Delft aux Pays-Bas par un jeune ingénieur

L’un ses premiers prototypes de « drone-ambulance » est présenté ce mardi à l’Université de Delft aux Pays Bas par un jeune ingénieur de 23 ans, Alec Momont. Sachant que 800 000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque au sein de l’Union Européenne chaque année et que leur espérance de vie n’est que de 8% selon l’étudiant Belge, le drone ambulance permettra de transporter un défibrillateur en un temps-record sur les lieux de l’intervention. Ce prototype permet de transporter un équipement de quatre kilogrammes à une vitesse de 100 km/h. Il peut localiser le lieu de l’intervention grâce à un système de géolocalisation GPS et arrivera à destination en une minute dans un rayon de 12 km². Sachant que l’arrivée des secours prend en moyenne dix minutes et que la mort interviendrait en moyenne entre 4 et 6 minutes après l’arrêt cardiaque, le drone ambulance a toute son importance dans ce genre de situation.

Alec Momont, qui a écrit une thèse sur le sujet, indique que les chances de survie pourront être multipliées par dix, passant de 8% à 80%. Un micro et une caméra embarquée se situent sur le drone, les équipes d’urgence pourront ainsi aider les personnes proches de la victime en attendant l’arrivée des secours. Le jeune ingénieur voudrait développer ses drones ambulance aux Pays-Bas et espère que son prototype sera déployé dans un délai de cinq ans dans le pays. A terme, il imagine que ses drones pourront transporter tout le matériel de secours nécessaire dans d’autres situations, comme de l’insuline pour les diabétiques ou des trousses d’urgence pour des personnes isolées et ainsi faire augmenter l’espérance de vie. Le coût d’un drone ambulance a été évalué à 15 000 € par Alec Momont. Le prototype a été fabriqué avec une imprimante 3D, il est léger et facile à concevoir selon son inventeur comme le montre la vidéo ci-dessous.



Ailleurs sur le web


One Comment

  1. duagt

    4 novembre 2014 at 16 h 44 min

    « Sachant que l’arrivée des secours prend en moyenne dix minutes et que la
    mort interviendrait en moyenne entre 4 et 6 minutes après l’arrêt
    cardiaque, le drone ambulance a toute son importance dans ce genre de
    situation. »

    Euh comment la mort peut intervenir 4mn après l’arrêt cardiaque, alors que la mort c’est justement l’arret cardiaque ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *