Dans un rapport reprenant sa politique environnementale, Apple parle du cycle de vie de ses produits. L’iPhone aurait une durée d’utilisation de trois ans et un MacBook de quatre ans.

L’iPhone aurait une durée d’utilisation de trois ans selon Cupertino

Selon la marque à la Pomme la durée d’utilisation, qui est différente de la durée de vie, pour un iPhone 4 ou une Apple Watch serait d’environ trois ans et de quatre années pour un MacBook ou encore une Apple TV. A propos de l’obsolescence programmée dont le groupe fait souvent l’objet au sein de diverses accusations, Apple a tenu à être transparent vis-à-vis de ses clients et dévoile les données qui concernent de la durée de vie de ses produits. L’obsolescence programmée consiste à réduire volontairement la durée de vie d’un produit pour inciter le propriétaire à en changer et acheter un nouveau modèle, plus récent.

apple logo

Le groupe américain a précisé que pour les années d’utilisation basées sur les primo-accédants, elles sont d’environ quatre ans pour les terminaux sous OS X et tvOS et de trois ans pour les appareils équipés de WatchOS ou d’iOS. Ces données sont des moyennes, et votre iPhone fonctionnera probablement encore au bout de trois ans jour pour jour. Le groupe, qui veut jouer la carte de la transparence et respecter ses engagements environnementaux propose une foire aux questions relative à ces données, où il explique également l’impact environnemental sur le matériel. Apple indique avoir multiplié les tests pour pouvoir déterminer le cycle de vie de ses produits.

La durée d’utilisation des iPhone annoncée pour trois ans selon Apple est une durée qui concerne les smartphones haut de gamme indique GFK, toutes marques confondues et ne serait pas propre à la marque à la Pomme. Ce cycle est celui observé sur divers modèles en France. Le taux de renouvellement moyen des smartphones se situerait entre 18 mois et 24 mois aux USA et dans l’hexagone indique le cabinet. Après 24 mois, les produits continuent bien entendu de fonctionner mais leurs performances baisseraient petit à petit, notamment au niveau de l’autonomie ou encore de la lenteur des applications. De plus, certaines mises à jour et nouvelles fonctions que les propriétaires souhaiteraient installer, nécessiteraient de changer de smartphones pour un modèle plus récent et plus performant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here