Les ordinateurs sont de moins en moins populaires. Mais le marché n’est pas mort malgré un marché qui recule encore un peu selon le cabinet IDC qui vient de publier les chiffres de ventes de PC pour le troisième trimestre 2013.

Baisse du marché des PC

Le cabinet IDC vient de rendre son rapport des ventes de PC pour le troisième trimestre 2013. Le marché représente 81,6 millions d’unités vendues. Le marché continue de se contracter dans le monde mais la baisse est moins forte que prévu par les analystes qui prévoyaient une chute de -9,5%. Selon le cabinet américain, le plus dur est passé et que la baisse des ventes ralentit. La baisse réalisée sur une année est de 7,6%. Acer et Asus sont les deux constructeurs à enregistrer une baisse de 30% depuis l’an dernier, les autres se stabilisent. Le cabinet indique toutefois que le marché ne sera pas en hausse à l’avenir et les résultats montrent qu’une nouvelle baisse serait fort probable en 2014. Un marché qui souffre constamment.

Ventes de PC au 3ème trimestre 2013 (IDC)
Ventes de PC au 3ème trimestre 2013 (IDC)

On peut  remarquer que Lenovo est le constructeur qui sort le mieux la tête de l’eau et qui enregistre même une progression de 2,2% avec 14,136 millions de PC écoulés. HP arrive en seconde position avec une évolution de +0,4% et près de 14 millions d’unités vendues. La médaille de bronze est rempotée par Dell qui écoule 9,5 millions d’unités et enregistre une hausse de 0,3%. Les deux autres places sont pour Acer Group et ASUS qui enregistrent une perte exemplaire avec -34,5 % pour Acer avec 5,4 millions d’unités vendues et -34,1% de baisse pour ASUS avec 4,2 millions d’unités. On peut remarquer que les parts de marché ont gagné près de deux points chez Lenovo en un an qui passe de 15,7% à 17,3%. HP augmente de 15,8% à 17,1%. Le marché du PC est donc en baisse constante au profit des tablettes et autres terminaux mobiles. Les dispositifs nomades prennent de plus en plus de parts de marché. Mais le marché du PC n’est pas mort. Certaines applications et logiciels sont difficilement exportables. C’est le cas des suites bureautiques dont l’utilisation est plus confortable sur PC que sur tablette. C’est également le cas pour les jeux vidéo dont l’offre reste présente sur PC principalement.

1 COMMENTAIRE

  1. Faut voir la stagnation performance/prix. Quand je compare mon portable vieux de trois ans, je perds en RAM, je gagne peu en proc, le stockage et la batterie restent les mêmes. Pour presque 200€ plus cher… Aucune raison d’en changer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here