Face à l'arrivée de leurs parents, les jeunes désertent de plus en plus Facebook

Face à l’arrivée de leurs parents, les jeunes désertent de plus en plus Facebook

Le réseau social Facebook est en perte de vitesse. De plus en plus d’ados quittent le réseau social le plus connu au monde au profit de Twitter, Snapchat, Instagram ou encore WhatsApp. La principale raison est l’arrivée des parents sur le réseau social. De peur d’être espionnés, les 16-18 ans préfèrent déserter le réseau social.

Publié le 29 décembre 2013 - 14:39 par La rédaction

Facebook serait de plus en plus déserté par les jeunes au profit d’applications comme Instagram, WhatsApp, Snapchat ou encore Twitter. Une étude européenne montre que le réseau social étant très prisé chez les parents, les adolescents préfèrent s’inscrire ailleurs. L’étude a été menée durant quinze mois par Daniel Miller, un chercheur britannique de l’université du Collège de Londres. Il précise que Facebook est snobé par les ados. Les parents trouvent au travers du réseau social le moyen de rester en contact avec leur famille, et certainement d’avoir aussi un œil sur ce que font leurs enfants sur Facebook.

Selon Daniel Miller, Facebook n’est plus « cool »

L’étude européenne indique que le réseau social serait « mort et enterré » pour les 16-18 ans. Les ados n’ont pas envie d’être associés à leurs parents présents sur Facebook. Les parents demandent même aux jeunes de rester sur le réseau social pour être tenus au courant de leur vie. Le chercheur Britannique indique que le jour où l’adolescent reçoit une demande d’ajout d’ami de la part de sa mère, il fuit le réseau social. Une autre étude a montré que 60% des parents qui trouvaient la page Facebook de leur progéniture n’hésitaient pas à les espionner afin de savoir quelles étaient leurs fréquentations. Selon le Professeur Daniel Miller, les jeunes sont « embarrassés d’être associés » à Facebook.

Advertisements

Ailleurs sur le web