Face à l'arrivée de Netflix en France, le CNC veut aider et rapprocher les acteurs français du marché

Face à l’arrivée de Netflix en France, le CNC veut aider et rapprocher les acteurs français du marché

Le Centre national du cinéma (CNC) souhaiterait favoriser les acteurs français du marché pour contrer l’arrivée prochaine de l’Américain Netflix sur le territoire français.

Publié le 10 juin 2014 - 16:52 par François Giraud

Netflix va arriver en France prochainement, c’est officiel. Netflix a confirmé son déménagement au Luxembourg ce matin et la mise en place d’une filiale baptisée Netflix Netherlands à Amsterdam, qui servira de base au géant Américain pour attaquer le marché Français. Pour contrer l’arrivée de Netflix dans l’hexagone, le CNC serait prêt à aider les acteurs français du marché du cinéma et de la vidéo. Pour faire face à Netflix, diverses entreprises comme Filmo TV, AlloCiné, Jook Video ou encore Vidéofutur  auraient été identifiées pour contrer l’Américain.

Contrer Netflix en rassemblant les responsables du marché français

Divers responsables des services de vidéo à la demande ont été reçus par le CNC pour discuter et proposer des solutions rapides, d’ici à la fin de l’année, pour contrer l’arrivée de Netflix dans le paysage français du marché du cinéma et de la vidéo. Le CNC souhaiterait, selon Les Echos, lancer des initiatives en s’appuyant sur les grands acteurs tels que Canal +, Dailymotion, ou d’autres acteurs comme Filmo TV ou AlloCiné. Le concept serait de séduire les adeptes de films généralistes ou davantage spécialisés. Des initiatives destinées à séduire le grand public pour qu’il préfère prendre une autre option que Netflix, lors de son arrivée en France.

Face à Netflix, le CNC se mobilise

Face à Netflix, le CNC se mobilise

L’année dernière, le chiffre d’affaires généré par les offres de vidéo à la demande représentait 240 millions d’euros soit une baisse de -4,2%. Pour cette année 2014, les chiffres devraient augmenter mais Netflix reste le leader sur le marché. Contre l’Américain, c’est le Français AlloCiné qui serait le mieux placé pour contrer ses offres, en proposant une alternative à la VoD de Netflix.

Advertisements

Ailleurs sur le web





  • Karim Bentahar

    On reconnait bien là les français, on attend l’arrivée d’un sérieux concurrent pour faire bouger les choses. Mais Canal+ avait déjà préparé le coup…