Le bouton « J’aime Pas » en test sur Messenger

Depuis toujours, Facebook permet à ses utilisateurs de « liker » un statut, une information, une photo ou autre, en cliquant simplement sur le bouton « J’aime ». Il y a quelques mois, Facebook a introduit de nouvelles « réactions », puisqu’il suffit de maintenir la souris (ou le doigt) sur ce même bouton « J’aime » pour faire apparaître d’autres émotions, comme la joie, la colère, la surprise ou encore la tristesse.

Facebook-Like

Toutefois, il semblerait que Facebook ait finalement décider d’intégrer également un autre bouton, qui a fait l’objet de multiples rumeurs depuis quelques années, à savoir le bouton « J’aime Pas ». En effet, le groupe mène actuellement un test sur divers utilisateurs de sa plateforme Messenger, qui peuvent ainsi commenter en un clic n’importe quel message, un peu comme dans le nouvel iMessage de iOS 10.

De cette manière, plutôt que de répondre à un message par un autre message, on peut simplement associer une émotion à ce que vient de nous envoyer notre correspondant. Parmi les émotions proposées, les « réactions » déjà présentes sur Facebook, mais aussi le pouce en l’air, et enfin le tant discuté pouce vers le bas. A l’heure actuelle, il ne s’agit que d’un simple test mené via quelques utilisateurs, et rien ne confirme que cette feature sera proposée par défaut dans Messenger dans les semaines/mois à venir.

Messenger Dont Like

A noter que ce nouvelle bouton « J’aime Pas » resterait exclusif à Messenger, et qu’il ne serait donc toujours pas question pour Facebook d’intégrer un tel bouton sur son réseau social. Le groupe mené par Mark Zuckerberg s’est toujours refusé à proposer cette fonctionnalité, pourtant réclamé par de nombreux internautes pour leur permettre d’afficher rapidement leur désaccord avec une publication. A l’heure actuelle, la seule solution consiste éventuellement à afficher une réaction de type « colère », mais aussi (et surtout) à poster un commentaire sous l’article en question, ce qui semble arranger les affaires de Facebook.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here