Facebook décide enfin de s’attaquer aux pages qui usent de stratagèmes souvent grossier pour mendier des likes ou des commentaires.

Moins de contenus type « click baiting » sur Facebook

Le géant Facebook brasse chaque jour quelques centaines de millions d’utilisateurs, et on ne compte plus les Pages et autres Groupes visant à proposer du contenu de type buzz, drôle et autres joyeusetés plus ou moins insolites. A tel point que certains utilisateurs voient depuis quelques mois leur fil d’actualité littéralement pollué par ce type de contenus, dont l’intérêt tutoie généralement les abysses.

Facebook a enfin décidé de réagir, en s’attaquant notamment aux pages qui usent et abusent de stratégies grossières pour forcer les utilisateurs à liker un post, à réagir ou même à le partager. En effet, en agissant de la sorte, certains utilisateurs étaient dupés, et cela permettait aux pages en question de gagner en popularité, tout en se jouant de l’algorithme mis au point par le réseau social.

Ainsi, Facebook promet de faire chuter les pages qui abusent de stratégies telles que « Aime si… », « Commente pour soutenir… », « Tague un ami qui… » ou encore les publications invitant à écrire « Amen » sous un post ou tout autre mot. A cela s’ajoute évidemment les Pages invitant à poster un like et/ou un commentaire pour soutenir (faussement bien sûr) un enfant malade ou encore un héros de guerre aujourd’hui handicapé. C’est une intelligence artificielle qui sera chargée de faire le ménage au sein de Facebook, en espérant bien sûr que cette dernière soit capable de différencier clairement ces contenus de type « vote baiting », « like baiting » ou encore « tag baiting ».

A noter qu’une récente étude a également démontré que les réseaux sociaux, dans leur globalité, nous rendraient plutôt malheureux. Un phénomène reconnu par Facebook, même si selon ce dernier, c’est le fait de parcourir le réseau social sans jamais interagir qui entrainerait ce sentiment de malheur. Ainsi, selon une chercheuse chez Facebook : « le fait d’interagir avec les personnes qui comptent peut-être bénéfique, tandis que se contenter de regarder ce que font les autres depuis son coin peut vous faire vous sentir mal.« 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here