Facebook: Il pirate le compte de Mark Zuckerberg pour être pris au sérieux

Facebook: Il pirate le compte de Mark Zuckerberg pour être pris au sérieux

Pour ne plus se faire ignorer par les services de sécurité informatique de Facebook, un chercheur Palestinien pirate le mur de Mark Zuckerberg. En réponse à son action, Facebook désactive son compte.

Publié le 19 août 2013 - 8:16 par La rédaction

Un chercheur palestinien, expert en sécurité informatique, Khalil Shreateh découvre une faille sur le réseau social et décide d’en informer les équipes de Facebook pour qu’elles corrigent le problème rapidement. Après plusieurs tentatives, un des ingénieurs en sécurité du réseau lui signale à qu’il n’arrive pas à prendre conscience de cette faille. Le chercheur décide alors d’utiliser les grands moyens et pirate le mur de Mark Zucherberg pour se faire entendre. La faille trouvée par le pirate palestinien permet de poster un message sur le mur d’une personne même si elle n’est pas dans vos amis. En piratant le profil du PDG de Facebook, tout le monde pouvait lire le message car le statut du profil de Mark Zuckerberg est public.

Le pirate ne touchera pas la prime de 500 dollars

Lorsqu’un bug est signalé à l’équipe Facebook, celui qui la découvre reçoit en récompense une prime de 500 dollars. Dans le cas présent, Khalil n’a rien reçu car Facebook considère qu’il a violé les règles de sécurité du site. Les ingénieurs en sécurité du réseau social prennent contact avec le pirate peu de temps après l’envoi de son message sur le mur de Mark Zuckerberg. Ils décident de mettre son compte en suspens afin de connaître ses intentions et en savoir davantage sur la faille rencontrée.

N’ayant pas été écouté, le chercheur décide d’employer les grands moyens

C’est la raison pour laquelle le chercheur en sécurité a décidé d’agir ainsi et de pirater le compte du patron de Facebook. La demande de Khalil n’aurait pas été prise au sérieux car il n’est pas passé par le « Bug Report » pour notifier la faille et là documenter correctement. Cette dernière a été corrigée rapidement par les équipes du réseau social.

 




Ailleurs sur le web



Article précédent
«
Article suivant
»