Selon le cabinet Gartner, la publicité mobile devrait représenter un chiffre d’affaires de l’ordre de 18 milliards de dollars en 2014. Le plus grand réseau social du monde compte bien prendre sa part du gâteau. Facebook veut améliorer la pertinence des annonces que visualisent les utilisateurs, fournir davantage de portée aux annonceurs et aider les développeurs et éditeurs à mieux vendre leurs applications. Facebook veut également rester dans la compétition face à Google qui a racheté AdMob, une régie publicitaire pour 750 millions de dollars.

Seuls quelques annonceurs ont été retenus par le réseau social

Suite à une période de tests de quelques mois, le réseau social annonce que les annonces publicitaires prendront la forme de vidéos automatiques progressivement. Les annonceurs retenus pour proposer leurs annonces publicitaires sont peu nombreux. Ces annonces publicitaires peuvent être facturées jusqu’à deux millions de dollars par le réseau social selon des informations provenant du Wall Street Journal qui indiquait en août 2013 que pour un cœur de cible large, en ciblant les 18-54 ans, le prix pouvait atteindre cette somme. Les vidéos publicitaires se lanceront donc automatiquement mais il sera possible pour l’utilisateur de couper le son. Une fois la vidéo publicitaire terminée, d’autres vidéos seront proposées sur l’écran. Les mesures d’audience seront effectuées par Nielsen et le réseau social recevra une rémunération en fonction de la performance détectée. S’il veut dégager de gros profits, Facebook devra bien cibler les publicités afin de faire grimper les chiffres d’audience. L’annonce prend fin si l’on fait défiler la page et Facebook ne proposera que trois spots par jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here