Facebook aurait truffé son application Android de bugs…

A l’instar de nombreux sites web, Facebook doit (une partie) de son trafic à un certain Google. Evidemment, si la recherche naturelle est un facteur important, c’est également du côté de chez Android que la guerre se joue, avec une application qui permet chaque jour à des millions d’adeptes de profiter du réseau social sur leur smartphone. Mais que se passerait-il si Google décidait un jour de ne plus proposer l’application au sein du Play Store ? Ou tout simplement si Facebook décidait un jour de tout gérer en interne, sans passer par la moindre application ?

could-facebook-notes-give-tumblr

C’est visiblement cette alternative que Facebook aurait décidé de tester dans le courant de l’année 2012 selon The Information. En effet, le magazine révèle que durant une semaine, les équipes de Mark Zuckerberg ont volontairement truffé l’application Android de bugs et autres dysfonctionnements, aboutissant parfois sur un net ralentissement du système, parfois sur un plantage pur et simple de l’application. Le but ? Tester la loyauté des utilisateurs et leur dépendance à Facebook, en vérifiant si ces derniers allaient faire l’effort de se rendre malgré tout sur le réseau social en passant par la plateforme web.

Dans le même registre, Facebook aurait également volontairement bloqué certains téléchargement de son application Android, pour proposer là encore aux utilisateurs d’utiliser le réseau social depuis la version web. Du côté de chez Facebook, c’est évidemment le silence absolu qui règne concernant ces informations. A l’heure actuelle, on imagine évidemment très mal Facebook se passer des services de Google, mais peut-être le réseau social espère-t-il un jour pouvoir s’affranchir complètement du géant du web

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here