Facebook : les contenus bloqués sont en forte augmentation dans l'hexagone

Facebook : les contenus bloqués sont en forte augmentation dans l’hexagone

Facebook a bloqué de nombreux contenus en France durant les six premiers mois de l’année 2015 selon un rapport publié ce jeudi.

Publié le 12 novembre 2015 - 16:04 par François Giraud

295 contenus ont été bloqués sur Facebook durant les six premiers mois de l’année

De nombreux contenus ont été bloqués par Facebook sur la période de janvier à juin 2015. Le réseau social de Mark Zuckerberg surveille de près les contenus qui sont publiés. Facebook bloque les contenus qui ne respectent pas les règles et valeurs défendues par le réseau social. On remarque, selon une étude semestrielle publiée ce jeudi, une forte hausse du nombre e contenus bloqués, de +1 240 % par rapport à l’an dernier à la même période.

Selon ce rapport semestriel, 295 contenus publiés sur le réseau social ont été bloqués suite à la demande des autorités françaises. Avec ces requêtes, la France se positionne en troisième position devant la Turquie avec 4 496 contenus bloqués et l’Inde avec 15 155 blocages. Derrière la France, on retrouve Israël (195) et l’Allemagne avec 188 contenus bloqués. Facebook indique bloquer les contenus indésirables afin de faire respecter la loi Gayssot.

facebook-logo-2015-600px

Publicité

Durant les six premiers mois de l’année, Facebook a reçu 2 520 demandes des autorités françaises. 295 contenus ont donc été bloqués par le réseau social, des contenus faisant l’apologie du terrorisme ou du négationnisme. L’an dernier, durant la même période, seuls 22 contenus avaient été bloqués par Facebook. Le Figaro souligne que l’hexagone est l’un des pays où le nombre de contenus bloqués est le plus important. Suite à ces blocages, des condamnations ont été demandées et les personnes à l’origine de ces accusations sont passibles de trois ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. Facebook indique que 20 568 contenus ont été retiré dans le monde entier sur les six premiers mois de l’année, deux fois plus que l’an dernier à la même période.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *