Facebook offre l’Internet en Zambie

Internet.org est une fondation lancée par Facebook en 2013 pour permettre au maximum d’utilisateurs de se connecter à Internet. Aujourd’hui, la firme annonce le lancement d’une application dédiée qui va notamment permettre de se connecter gratuitement à différents sites web depuis un téléphone portable, sans le moindre surcoût. Un surf mobile gratuit donc, qui va être expérimenté dans un premier temps en Zambie via l’opérateur Airtel. Internet.org donnera ainsi accès à différents services comme la météo, la santé, des offres emplois…. sans oublier bien sûr Facebook et son dérivé Messenger.

Internet.org un projet de Marck Zuckerberg, PDG de Facebook
Internet.org un projet de Marck Zuckerberg, PDG de Facebook

Pour le directeur de produits chez Facebook, « En apportant gratuitement des services web de base via cette appli, nous espérons amener plus de personnes vers Internet ». Bien sûr, si les utilisateurs viennent à cliquer sur un lien non pris en charge par Internet.org, un message les avertira de la non gratuité de ce dernier. Selon Facebook, seulement 15% des Zambiens ont déjà utilisé Internet, et pour un pays qui compte 15 millions d’habitants, la marge de progression est assez énorme. Evidemment, l’opération menée par Facebook en Zambie sera par la suite déployée dans d’autres pays africains si les résultats sont concluants.

Une belle initiative de la part du réseau social, même s’il est évident que derrière ce côté « internet pour tous » se cache la volonté de fidéliser toujours plus d’adeptes à Facebook et à ses applications dérivées.

4 Commentaires

  1. Il n’offre rien… juste un acces à 2 ou 3 sites sélectionné. Internet c’est bien plus que ca. Alors arreter de propager ce genre de publicité

  2. Facebook gratuit ce n’est pas rien. Un reseau social avec un echange d’information entre une population a la portee de tous. Fini le racket, la corruption, etc… le p[euple va pouvoir parler. C’est juste génial.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here