Facebook : une plainte en justice contre la reconnaissance faciale

Facebook : une plainte en justice contre la reconnaissance faciale

Aux Etats-Unis, trois utilisateurs ont décidé de porter plaine contre le réseau social Facebook, concernant l’outil de reconnaissance faciale.

Publié le 6 mai 2016 - 14:33 par Stéphane Ficca

Facebook un peu trop curieux

Cela n’est pas un secret, le géant social Facebook use (et abuse) de la technique de reconnaissance faciale pour permettre de suggérer des noms de contacts à identifier sur les photos, et le service se permet même, sur mobile, de fouiller dans les archives de l’utilisateur pour identifier des personnes afin, là encore, de les tagger plus facilement sur Facebook. Bien sûr, il est possible de refuser ce scan facial de la part de Facebook, à condition d’aller au préalable faire un tour dans les réglages d’identification, qui sont évidemment réglés sur « Oui » par défaut.

Facebook-Friends-Day

Publicité

Une intrusion que certains voient d’un très mauvais oeil, comme trois utilisateurs américains qui ont décidé de porter l’affaire en justice. Pour ces derniers, Facebook collecte en secret, et sans le moindre consentement préalable, des données biométriques dérivées de leur visage. Un procès qui se tiendra en Californie, et dont la teneur précise est la « collecte illégale de données privées d’utilisateurs liées à un outil servant à identifier automatiquement les personnes figurant sur les photos publiées sur son réseau. »

Une plainte jugée recevable

Selon le juge Donato, en charge de l’affaire : « Le tribunal accepte comme vraies les allégations des plaignants selon lesquelles la technologie de reconnaissance faciale de Facebook comprend un scan de la géométrie faciale fait sans le consentement des plaignants. » Par conséquent, la justice estime tout à fait plausible la demande de dédommagements formulée par ces trois utilisateurs. Suite de cette énième affaire Facebook dans quelques mois donc.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *