Facebook pourrait connecter la planète avec 11 000 drones

Facebook pourrait connecter la planète avec 11 000 drones

Mark Zuckerberg qui a pour projet de pouvoir rendre Internet accessible aux cinq milliards de personnes dans le monde qui ne sont pas encore connectées, grâce au programme « Internet.org », pourrait faire l’acquisition de Titan Aerospace, un spécialiste des drones orbitaux à énergie solaire.

Publié le 4 mars 2014 - 15:08 par François Giraud

Titan Aerospace développe des drones orbitaux, qui se situent à très haute altitude, fonctionnent grâce à l’énergie solaire et sont capables de rester positionnés cinq ans avant de devoir se poser. Mark Zuckerberg fait partie du programme  « Internet.org », qui vise à donner la possibilité aux cinq milliards de personnes dans le monde qui ne sont pas encore connectées de disposer d’un accès Internet. Pour mener à bien ce programme, le PDG de Facebook pourrait faire l’acquisition de Titan Aerospace et permettre à ces personnes de disposer d’un réseau.

Des drones autonomes pour connecter la planète

Le rachat serait, selon le site TechCrunch évalué à 60 millions de dollars. Titan Aerospace pourrait construire des drones utilisés comme relais de communication afin de proposer un accès Internet à tout le monde, y compris dans les zones les plus reculées, comme certaines zones d’Afrique. L’objectif de Mark Zuckerberg serait de racheter Titan Aerospace pour lui faire fabriquer 11 000 drones et connecter les zones qui sont dépourvues de réseau Internet sur le globe, appelées « zones blanches ». Un projet qui s’inscrit dans le programme « Internet.org ». Le modèle qui intéresserait particulièrement Facebook est le Solara60. Ces drones de 50 mètres d’envergure peuvent atteindre une altitude de 20 kilomètres et voler à 104 miles par heure.  Les drones construits pour Facebook seraient utilisés comme des satellites. Google travaillerait sur le même projet et aurait également débuté des expérimentations avec le Project Loon qui utilise des ballons stratosphériques pour fournir de l’Internet haut débit à l’ensemble de la planète.

jpeg-6_11

Drone Solara60 (source: Titan Aerospace)

Advertisements

Ailleurs sur le web





  • Bluesy Man

    La planète bientôt partout surveillée par des « miradors US high-tech » ? Ces américains sont soit des fous dangereux, soit des malfaisants. Les derniers scandales sur la NSA ont pourtant prouvé que les grands du Net (Facebook, Google, Apple….) coopéraient avec la NSA pour permettre l’espionnage de leurs utilisateurs. Imaginez ce que ça sera quand on aura des drones partout au-dessus de nos têtes !!!

  • J O R D ▲ N

    Je suis contre la mise en circulation de ces drones, on sais maintenant qu’au par-avant Facebook vendais nos informations pour faire de l’argent, mais là, si les drones sont mit en circulation pourquoi ne vendrais t-ils pas les images prises par celui-ci.

    C’est en quelque sorte une violation de la vie privé et une violation de la liberté d’image.

    Puis 11000 c’est énorme comme nombre, imaginez-vous avec plus d’un drone par territoire cela pourrait causer de nombreux problèmes pour l’aéronautique.

    Même si une bonne action se cache derrière tout cela, je ne suis pas en accord totale avec cela..un réseau social doit en rester un et ne pas aller plus loin qu’un site sur internet.