Facebook affiche encore des résultats records, au-delà des prévisions

Tandis que les autres grands acteurs du Web peinent à avoir des résultats positifs, Facebook, le réseau social de Mark Zuckerberg enregistre encore des profits records au premier trimestre avec des bénéfices nets qui ont triplé pour atteindre 1,5 milliard de dollars et un chiffre d’affaires qui progresse de +52% pour atteindre 5,4 milliards de dollars contre 3,5 milliards de dollars l’an dernier à la même période. La fortune du jeune milliardaire est aujourd’hui estimée à 47 milliards de dollars.

Mark-Zuckerberg

82% des revenus sont issus de la publicité sur mobiles

Rappelons que la majorité des recettes sont réalisées par les revenus publicitaires du réseau social et la publicité sur mobiles et tablettes représente désormais 82% de l’ensemble des revenus, soit 5,2 milliards de dollars contre 73% il y a un an. Le nombre d’utilisateurs de Facebook évolue encore. Le groupe revendiquait 1,65 milliard d’utilisateurs actifs à la fin du mois de mars 2016, contre 1,59 milliard il y a trois mois et 1,44 milliard il y a un an, soit une progression d’un point, passant de 65 à 66%. Facebook multiplie les nouveautés et les initiatives pour que les utilisateurs restent connectés un maximum de temps sur son réseau social et le temps moyen est actuellement estimé à plus de 50 minutes par utilisateur, entre le réseau social lui-même et les diverses applications comme Instagram ou encore Facebook Messenger.

Mise en place d’une nouvelle catégorie d’actions

Suite à la clôture à Wall Street hier soir et l’annonce des résultats financiers, le titre affichait une hausse de +9%. L’an dernier, le jeune milliardaire avait indiqué vouloir reverser 99% de sa fortune à des œuvres caritatives tout au long de sa vie. Pour continuer à offrir une partie de sa fortune, estimée à 47 milliards de dollars, Mark Zuckerberg vient d’annoncer la mise en place d’une nouvelle catégorie d’action sans droit de vote qui sera distribuée aux actionnaires existants sous la forme de dividendes exceptionnelles. Celles-ci seront de classe C. Les actionnaires actuels détiennent déjà des actions de classe A, côtées à Wall Street et de classe B, assorties à des droits de vote. Une manière pour Mark Zuckerberg de conserver le contrôle de son groupe et de poursuivre sa stratégie à long terme, mais en redonnant une partie de ses revenus sous la forme d’actions. Cette proposition devra être approuvée par les actionnaires le 20 juin prochain, lors de l’assemblée générale de Facebook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here