Facebook souhaite investir massivement ce qui inquiète Wall Street

Facebook a annoncé vouloir augmenter fortement ses dépenses dans les trimestres à venir, ce qui a eu une répercussion directe sur son titre qui a plongé de 8% cette nuit à 74,10$ en fin de séance. Les marchés ont été surpris par l’annonce de Facebook d’augmenter les dépenses de 50 à 70% l’an prochain.

Facebook

Facebook veut embaucher et investir dans de nouveaux produits

Mark Zuckerberg prévoit d’investir massivement à compter de l’an prochain et pourrait augmenter ses dépenses de 50% à 70% avec des embauches et des investissements au sein de nouveaux produits. Le Directeur Administratif et Financier du réseau social a même annoncé que les dépenses pourraient atteindre jusqu’à 75%, ce qui n’est pas sans conséquence sur les marchés qui s’inquiètent de cette soudaine annonce de la part de Facebook. Mark Zuckerberg annonce de son côté, avoir des projets sur le long terme, à plus de dix ans et que pour mener à terme ses projets, des investissements lourds seraient nécessaires.

Les investisseurs craignent que les résultats du réseau social se dégradent au cours des trimestres à venir, même si Facebook a encore progressé depuis le dernier trimestre. Facebook annonce un chiffre d’affaires qui enregistre une augmentation de 59% à 3,2 milliards de dollars alors que les prévisions étaient de 3,1 milliards. Le bénéfice net est de 1,15 Md$ et Facebook prévoit une hausse d’environ 45% du CA au prochain trimestre. Les applications mobiles sont toujours de très bonnes sources de revenus, soit 66% des revenus publicitaires. L’action Facebook est en hausse de 47% depuis début 2014. Le nombre d’utilisateurs actifs par mois est d’1,35 milliard au troisième trimestre avec 864 millions de personnes qui se connectent tous les jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here