Facegloria, un réseau social à la sauce Facebook, chrétien et garanti sans péché

Facegloria, un réseau social à la sauce Facebook, chrétien et garanti sans péché

Facebook va devoir faire face à un nouveau concurrent : Facegloria. Un réseau social Brésilien, garanti 100% sans péché, sans sexe et sans violence ni insultes.

Publié le 8 juillet 2015 - 12:01 par François Giraud

Facegloria, le nouveau concurrent de Facebook qui se veut 100% sans péché

Le réseau social Brésilien Facegloria, se veut 100% sans péché. Un lieu d’échanges entre les internautes ou sont bannis les insultes, le sexe et la violence. Il a été créé par Atilla Barros et trois de ses amis et veut séduire les 42 millions de chrétiens évangéliques du Brésil. Actuellement, le réseau social Facegloria compte quelque 100 000 utilisateurs.

Un réseau social 100% sans péché où sont bannis la nudité et les gros mots

A l’aide d’un algorithme, ce sont plus de 600 mots qui sont bannis de ce réseau social qui commence à prendre de l’ampleur au Brésil. Les insultes, et les dérives sont bannies du site. 20 modérateurs volontaires sont chargés de valider, ou non, les photos envoyées sur le réseau social, et une tenue de rigueur est demandée. Les selfies montrant des scènes avec du tabac, de l’alcool, voire même des personnes en maillot de bain sont étudiés aux cas par cas pour une validation des modérateurs.

648x415_reseau-social-bresilien-facegloria-compte-plus-100000-utilisateurs

Publicité

Facegloria propose une interface minimaliste, plus épurée que celle de Facebook. Un lecteur musical est intégré et propose une playlist de musiques chrétiennes. Le réseau social s’adresse aux personnes qui veulent fuir les blasphèmes et autres péchés rencontrés sur Facebook. Un réseau qui convient aux chrétiens, mais ouvert à tout le monde bien entendu. Mais attention, les insultes, les contenus violents, les images d’alcool, de drogue, de tabac et les images sont prohibées tout comme celle et ceux qui affichent leurs préférences homosexuelles.

Facegloria veut séduire les Brésiliens, dont 20% de la population sont des chrétiens évangéliques. Lancé il y a maintenant un mois, Facegloria a le vent en poupe dans le pays avec 100 000 utilisateurs inscrits. Son concepteur a indiqué à l’AFP que l’on voit trop de violence et de pornographie sur Facebook. C’est pourquoi, il propose Facegloria qui parle de Dieu, d’Amour en répandant sa Parole.

Un maire très engagé, qui croit en l’explosion de Facegloria

Le réseau social a reçu les autorisations et le financement du gouvernement brésilien pour se développer. Le maire de Ferraz de Vasconcelos, qui a aidé au financement du nouveau réseau social a indiqué que le nom de domaine Facegloria a été acheté dans toutes les langues et en anglais. Il précise vouloir dépasser Twitter et Facebook, dans son pays et partout ailleurs. . L’objectif pour les quatre collègues est d’atteindre 10 millions d’utilisateurs actifs en deux ans, avec, notamment, le lancement d’une application mobile.

Le revers de la médaille est que le site n’est disponible qu’en langue Portugaise et l’algorithme mis en place ne reconnaît que les injures dans cette langue. Il est probable que des utilisateurs s’inscrivent d’autres pays, et lancent des insultes dans d’autres langues, qui ne seront pas reconnues par l’équipe de modération ou l’algorithme mis en service.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *