Fin de TrueCrypt: les développeurs conseillent de migrer sur BitLocker de Microsoft

Fin de TrueCrypt: les développeurs conseillent de migrer sur BitLocker de Microsoft

Le logiciel open source de chiffrement TrueCrypt contiendrait des vulnérabilités. Les développeurs indiquent qu’il faut migrer vers le logiciel BitLocker de Microsoft.

Publié le 30 mai 2014 - 16:57 par François Giraud

Le logiciel open source TrueCrypt de chiffrement de volumes de disques Windows s’arrête. Suite à la vulnérabilité Hearthbleed détectée au mois d’avril dans la bibliothèque OpenSSL, il apparaîtrait que TrueCrypt ne soit plus un logiciel sécurisé. L’annonce a été faite ce mercredi. Son développement s’est terminé en mai 2014, suite à l’arrêt du support de Windows XP. Les développeurs conseillent de migrer vers le logiciel BitLocker de Microsoft et d’oublier TrueCrypt sans trop tarder.

Le site officiel explique comment migrer sur BitLocker

Le site officiel explique comment migrer sur BitLocker

Les développeurs de TrueCrypt indiquent, sur le site officiel du logiciel open source comment migrer vers BitLocker, car le seul moyen pour que TrueCrypt soit à nouveau développé, serait que l’équipe propose de nouveaux tests de sécurité, même si le support de Windows XP n’est plus assuré. Les développeurs indiquent qu’il faudrait migrer toute donnée chiffrée par TrueCrypt vers des disques et images virtuelles chiffrés supportées sur votre plateforme. Cette annonce de l’arrêt brutal de TrueCrypt n’a pas manqué de susciter de vives réactions de la part des utilisateurs. Certains pensent que ce serait la NSA qui aurait demandé aux développeurs du projet de proposer une porte de sortie au logiciel (Backdoor). D’autres pensent que cette fermeture soudaine est une « blague » de mauvais goût d’un groupe de pirates. Enfin, d’autres pensent simplement à la découverte d’une faille trop complexe à résoudre pour les développeurs ce qui les ont amené à faire migrer les utilisateurs vers une autre solution plutôt que d’assumer publiquement leur incapacité à la résoudre.

Advertisements

Ailleurs sur le web