FireChat est une application de messagerie instantanée qui permet de communiquer via Bluetooth, entre deux smartphones situés à moins de 70 mètres l’un de l’autre. Il n’est pas nécessaire de disposer d’une connexion Internet ou d’un réseau téléphonique pour pouvoir communiquer, partager des photos et faire circuler des textes. Les manifestants pour la démocratie à Hong Kong ont recours à cette application, qui a été téléchargée près de 100 000 fois en moins de 24h. Ils ont ainsi pu recréer un réseau décentralisé. Cette application, créée par un Français a vu le jour pour permettre aux utilisateurs de communiquer lorsque le réseau téléphonique est saturé ou que vous vous trouvez en zone blanche ou dans des lieux où les connexions sont difficiles d’accès comme le métro. The New York Times indique que l’application a été massivement téléchargée ce weekend car de nombreuses rumeurs ont laissé supposé que le gouvernement Chinois pourrait couper Internet.

FireChat, un appli permettant de communiquer sans réseau
FireChat, un appli permettant de communiquer sans réseau

FireChat est plus téléchargée que Twitter ou WhastApp à Hong Kong

L’application FireChat est considérée à Hong Kong comme l’appli anti-censure permettant aux manifestants de s’organiser et de communiquer entre eux. Le Wall Street Journal a indiqué que l’application a été massivement téléchargée entre dimanche soir et lundi par crainte des manifestants, que le gouvernement du pays coupe les connexions Internet et bloque les infrastructures de télécommunications. Il est cependant nécessaire de disposer d’une connexion pour pouvoir télécharger l’application FireChat. L’application est très vite passée en tête des téléchargements ce dimanche soir à Hong Kong, devant Twitter ou Whatsapp.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here